Bourse > Airbus group > Airbus group : Airasia pourrait commander jusqu'à 200 airbus
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
72.270 € -3.19 % Temps réel Euronext Paris
72.000 €Ouverture : +0.37 %Perf Ouverture : 72.730 €+ Haut : 71.180 €+ Bas :
74.650 €Clôture veille : 3 596 340Volume : +0.46 %Capi échangé : 55 971 M€Capi. :

Airbus group : Airasia pourrait commander jusqu'à 200 airbus

Airasia pourrait commander jusqu'à 200 airbusAirasia pourrait commander jusqu'à 200 airbus

PARIS (Reuters) - AirAsia pourrait passer une commande atteignant jusqu'à 200 Airbus, ont fait savoir vendredi deux sources du secteur.

Le transporteur malaisien a dit envisager d'acheter au moins 150 A320 remodelés, dotés de moteurs à faible consommation de carburant, afin de pouvoir développer son activité tout en réduisant l'impact financier de la hausse des cours du pétrole.

Cette commande pourrait monter jusqu'à 200 avions et donc dépasser la commande provisoire de l'indien IndiGo de 180 appareils. "On parle de 150 à 200 appareils", précise une des sources.

Le montant de la transaction pourrait représenter de 14 à 18 milliards de dollars (9,6 à 12,4 milliards d'euros), selon le type de modèle choisi.

Airbus, filiale d'EADS, s'est abstenu de tout commentaire. Un porte-parole d'AirAsia a fait savoir que les discussions se poursuivaient.

Les deux parties espèrent annoncer l'accord lors du Salon du Bourget, qui se tient du 20 au 26 juin, mais la nature de l'accord et le calendrier restent encore incertains en raison des montants en jeu, ont précisé les sources.

Le fondateur d'AirAsia Tony Fernandes souhaite doubler la flotte du premier transporteur asiatique à bas coût, afin de dépasser celle de son concurrent Southwest Airline, qui dispose de plus de 500 appareils.

Ces sources ont enfin ajouté que le consortium CFM International, coentreprise de General Electric et Safran, est favori pour le contrat de motorisation.

Tim Hepher et Min Hun Fong, Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI