Bourse > Air liquide > Air liquide : Lanterne rouge du CAC 40 malgré de bonnes nouvelles sur Airgas
AIR LIQUIDEAIR LIQUIDE AI - FR0000120073AI - FR0000120073
106.700 € +0.28 % Temps réel Euronext Paris
106.200 €Ouverture : +0.47 %Perf Ouverture : 106.700 €+ Haut : 106.200 €+ Bas :
106.400 €Clôture veille : 14 680Volume : +0.00 %Capi échangé : 41 423 M€Capi. :

Air liquide : Lanterne rouge du CAC 40 malgré de bonnes nouvelles sur Airgas

Air LiquideAir Liquide

(Tradingsat.com) - Plus forte baisse parmi les valeurs du CAC 40; Air Liquide chutait de près de 5% mardi après-midi, plombé après la publication d'un chiffre d'affaires du premier trimestre 2016 de 3 872 millions d'euros, en repli de -3,1% par rapport à la même période un an plus tôt. A périmètre et taux de change comparables, le géant des gaz pour l’industrie et la santé, a enregistré une croissance limitée de +2,4%.

Le chiffre d’affaires de activités Gaz & Services s’établit à 3 548 millions d’euros, en progrès de +4,2 % en données comparables et en retrait de -1,8 % en variation publiée. Défavorable, l’effet de change (-2,0 % pour les Gaz & Services) s’ajoute à l’impact négatif de l’énergie (-4,0 % pour les Gaz & Services).

"Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2016 est un peu inférieur aux attentes, mais la croissance interne est en ligne", commente Natixis. Le courtier, qui confirme sa recommandation "Acheter" et son objectif de cours de 120 euros sur Air Liquide met en avant "les bonnes nouvelles sur le front de l’acquisition Airgas".

Le groupe rassure en effet sur le projet d’acquisition de son concurrent américain, qui "progresse de façon satisfaisante et conforme [aux] attentes". Air Liquide confirme un montant de synergies supérieur à 300 millions de dollars tel qu’annoncé en novembre dernier et indique que "les éléments de refinancement de l’opération [lui] permettent aujourd’hui d’envisager une augmentation de capital située entre 3 et 3,5 milliards d’euros" avec une finalisation possible de l'opération en fin de 2ème trimestre 2016.

Le groupe a ainsi réduit sa fourchette pour l'augmentation de capital de 3-4 milliards d'euros à 3-3,5 milliards d'euros. Et le fait qu'il table sur une finalisation pour la fin du premier semestre pourrait augurer d’une augmentation de capital en juillet au lieu de septembre. L'opération se ferait donc "avec un prix de l’action moins déprimé que ces derniers temps", note Natixis.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI