Bourse > Air liquide > Air liquide : Air Liquide passe la barre des 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017
AIR LIQUIDEAIR LIQUIDE AI - FR0000120073 AI - FR0000120073   SRD PEA PEA-PME
112.800 € +0.71 % Temps réel Euronext Paris
112.300 €Ouverture : +0.45 %Perf Ouverture : 113.100 €+ Haut : 112.300 €+ Bas :
112.000 €Clôture veille : 333 992Volume : +0.08 %Capi échangé : 48 361 M€Capi. :

Air liquide : Air Liquide passe la barre des 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017

Air LiquideAir Liquide

PARIS (Reuters) - Air Liquide a annoncé jeudi avoir passé la barre des 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier et une amélioration de ses résultats, qui devraient de nouveau progresser en 2018.

Le spécialiste des gaz industriels, qui intègre pour la première fois en année pleine l'américain Airgas dont le rachat a été finalisé en mai 2016, a dégagé un chiffre d'affaires de 20,35 milliards (+12,2% en publié, +2,9% en comparable), un résultat opérationnel courant de 3,36 milliards (+11,2%, +7,5% en comparable), un résultat net, part du groupe, de 2,2 milliard (+19,3%) et propose un dividende de 2,65 euros (+12,4%).

Le consensus Reuters/Inquiry Financial tablait sur un chiffre d'affaires de 20,36 milliards, un résultat opérationnel courant de 3,38 milliards, un résultat net de 2,05 milliards et un dividende de 2,51 euros par action.

IMPACT FAVORABLE DE LA RÉFORME FISCALE US EN 2018

"L’année 2017 marque une nouvelle étape pour le groupe qui a intégré avec succès Airgas et qui prend une nouvelle dimension avec des ventes annuelles supérieures à 20 milliards d’euros", souligne dans un communiqué le PDG, Benoît Potier, qui vise une nouvelle croissance du résultat net en 2018.

L'activité a été marquée par une accélération au 4e trimestre (+4,5%) après 3,5% au T3 alors que l'effet de change est devenu fortement négatif au 2ème semestre et

s’établit à - 1,6% sur l’année du fait de l’appréciation de l’euro par rapport au dollar américain, au yen et au yuan.

Aux Etats-Unis, la croissance a accéléré au 4e trimestre, après un 3e trimestre marqué par des arrêts d'unités de production liés aux ouragans.

En 2018, la réforme fiscale américaine devrait réduire la charge d’impôt du groupe d’un montant compris entre 50 et 70 millions de dollars, ramenant ainsi le taux d'imposition du groupe de 29,4% actuellement à entre 27,0 et 27,5%.

Le titre a reculé de près de 7% depuis le début de l'année, après avoir progressé de plus de 9% en 2017.

(Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2018 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...