Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIR FRANCE-KLM

AF - FR0000031122 SRD PEA PEA-PME
1.616 € -0.19 % Temps réel Euronext Paris

Air france-klm : Jean-Marc Janaillac reste en poste jusqu'au 15 mai

lundi 7 mai 2018 à 08h50
Air France - KLM

(BFM Bourse) - Jean-Marc Janaillac, assurera ses fonctions de Président-directeur général du Groupe Air France - KLM et de Président d’Air France jusqu'à l’issue de l’Assemblée générale du Groupe le 15 mai 2018.

Le dirigeant a annoncé vendredi sa démission après que les salariés d'Air France ont voté majoritairement "non" à la consultation sur l'accord salarial pluriannuel proposé le 16 avril. La consultation avait été lancée afin de sortir l'entreprise de l'impasse après 13 journées de grèves se chiffrant déjà en pertes d'au moins 300 millions d'euros.

Jean-Marc Janaillac a confirmé sa décision de remettre sa démission lors d'un conseil d'administration du groupe qui s’est réuni samedi 5 mai 2018, à l'occasion duquel les administrateurs lui ont réaffirmé "leur soutien entier et total".

Le Conseil lui a formellement demandé d’assurer ses fonctions de Président-directeur général du Groupe et de Président d’Air France, jusqu’à l’issue de l’Assemblée générale du Groupe le 15 mai 2018, date à laquelle le Conseil se réunira et annoncera une solution de gouvernance de transition.

De son côté, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a averti dimanche que "l'Etat (n'était) pas là pour éponger les dettes" d'Air France-KLM, dont "la survie (...) est en jeu" selon lui.

Il a estimé sur BFMTV que la priorité était au rétablissement du "dialogue social" et de la "compétitivité" pour permettre d'affronter la concurrence internationale dans le transport aérien.

"L'Etat n'est pas là pour éponger les dettes, venir à la rescousse d'entreprises qui ne feraient pas les efforts nécessaires de compétitivité", a-t-il poursuivi, en jugeant qu'Air France "était dans la bonne direction" avant le déclenchement de ce conflit.

Air France - KLM a publié vendredi des résultats du premier trimestre 2018 déjà marqués par les grèves. La compagnie a réalisé sur la période un résultat d`exploitation déficitaire de -118 millions d`euros, en retrait de 85 millions d`euros par rapport à l`année précédente. Une baisse qui s'explique principalement par les grèves chez Air France qui ont eu un impact négatif de l`ordre de 75 millions d`euros et par la hausse du prix du carburant.

F. B. - ©2023 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIR FRANCE-KLM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+313.40 % vs +42.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour