Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Air France-KLM serait prêt à se laisser diluer dans Alitalia
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
12.070 € +3.96 % Temps réel Euronext Paris
11.700 €Ouverture : +3.16 %Perf Ouverture : 12.115 €+ Haut : 11.410 €+ Bas :
11.610 €Clôture veille : 4 805 020Volume : +1.60 %Capi échangé : 3 624 M€Capi. :

Air france -klm : Air France-KLM serait prêt à se laisser diluer dans Alitalia

Air France-KLM serait prêt à se laisser diluer dans AlitaliaAir France-KLM serait prêt à se laisser diluer dans Alitalia

PARIS (Reuters) - Air France-KLM semble décidé à se laisser diluer de 25% à 11% dans le capital d'Alitalia en l'absence de tout engagement précis sur la restructuration de la dette de la compagnie aérienne italienne, rapporte lundi le journal Les Echos.

Alitalia, qui devrait accuser cette année une perte nette d'environ 500 millions d'euros selon des sources proches du dossier, a déjà levé 130 millions d'euros dans le cadre de son augmentation de capital pouvant aller jusqu'à 300 millions qui a été approuvée par ses actionnaires la semaine dernière.

"Le scénario de la faillite est écarté pour six mois. Mais l'accord de partenariat avec Air France-KLM n'est pas lié à l'actionnariat", a déclaré une source proche du dossier aux Echos.

A partir du 28 octobre, fin de la période d'immobilisation ("lock up") issue des accords de 2008, Air France-KLM perdra son droit d'agrément et ne pourra plus s'opposer à l'entrée d'un investisseur extérieur, mais le groupe franco-néerlandais reste persuadé que tous les opérateurs étrangers potentiellement intéressés (Aeroflot, Etihad, Lufthansa ou Air China...) ont jeté l'éponge, écrit le quotidien.

"Même si les quatre administrateurs d'Air France-KLM au sein du conseil d'Alitalia ont voté en faveur de l'augmentation de capital de 300 millions d'euros approuvée le 15 octobre, cela ne préjuge en rien de la souscription effective du groupe franco-néerlandais à l'opération, les actionnaires ayant jusqu'au 16 novembre pour se déterminer", ajoute le journal.

Air France-KLM n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI