Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Réveil toujours aussi brumeux

Morning Briefing : Réveil toujours aussi brumeux

Les marchés risquent de rester atone, même après la conférence de presse de Donald Trump.Les marchés risquent de rester atone, même après la conférence de presse de Donald Trump.

(Tradingsat.com) - Les marchés risquent de ne pas réagir à la conférence de presse de Donald Trump hier, qui n’a révélé aucune information nouvelle sur les orientations de politique économique à venir. Les indices boursiers n’ont donc pas de nouveau catalyseur pour les animer ce matin.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en baisse de 6 points à 4.882 points (Calls IGMarkets). Le sur-place actuel des marchés risque de se prolonger encore un moment, en l’absence de véritable nouvelle en matière d’économie lors de la conférence de Donald Trump hier. Ses annonces autour de la réforme du secteur de la santé américain, et l’urgence d’économies à faire, ont fait réagir hier, avec des réactions négatives sur plusieurs grands laboratoires ou le secteur biotech, mais pas de quoi empêcher les marchés américains d’avancer de nouveau sur des niveaux records, avec un Dow Jones qui a continué sa marche vers les 20.000 points (+0,5% à 19.954 points).

Cela dit, la réaction des marchés européens est à surveiller. Le calme apparent ne doit pas faire oublier que les volumes restent tout à fait corrects à 2,8 milliards d’euros (malgré une clôture sans grand changement, +0,01%), preuve que les investisseurs prennent quand même position, et que l’essentiel se fait en coulisse, positions qui peuvent se déclencher à la faveurs de facteurs techniques. Une brusque impulsion en cours de séance peut tout à fait se produire, comme cela s’est passé hier avec une sensible tendance baissière intervenue en fin de matinée, et un rattrapage une heure après.

Le marché est donc à surveiller comme du lait sur le feu, avec 3 facteurs à tenir en compte, la détente sur les taux d’intérêt 10 ans (France 0,76%, Etats-Unis 2,32%), la phase de faiblesse du dollar à court terme qui se confirme (l’Euro Dollar est au-dessus d’1,06, la tendance pouvant éventuellement se renforcer avec les chiffres de la production industrielle en Zone Euro ce matin), et un rééquilibrage sur le pétrole, avec un Brent stable sur 55 dollars, et une remontée du WTI au-dessus des 52 dollars.

Valeurs

Sodexo

Le groupe a publié ce matin un chiffre d’affaires 1er trimestre de 5,4 milliards d’euros, une baisse d’1,5% en données organiques. Sodexo malgré tout confirme ses objectifs annuels, pariant sur une accélération progressive de son activité ces prochains trimestres.

Areva

Le spécialiste français du nucléaire, dont le titre est suspendu depuis 2 jours, a annoncé fixer le prix des actions nouvelles issues de son augmentation de capital à venir à 4,5 euros (5,2 euros au dernier cours). Areva prévoit une offre de rachat aux actionnaires minoritaires, ouvrant la voie à un retrait de la cote.

AXA

L’assureur a annoncé hier avoir placé une émission obligataire d’1 milliard de dollars pour se refinancer, via de la dette subordonnée à échéance 30 ans, dont le rendement a été fixé à 5,1%.

Mercialys

La foncière commerciale a dépassé assez largement ses objectifs de croissance des loyers facturés pour 2016, à +3,4% contre 2% prévus à périmètre comparable. Le groupe déclare avoir effectué pour 101 millions d’euros de cessions ces 2 derniers mois.

Europcar

Le groupe a signé un partenariat commercial mondial avec le loueur chinois Shouqi Car Rental.

CNP Assurances

Société Générale commence son suivi du titre à conserver, objectif 18 euros.

Unibail Rodamco

ING rehausse son opinion de conserver à achat.

Spie

Exane BNP Paribas relève son conseil de neutre à surperformance.

Elis

Le Crédit Suisse commence son suivi à neutre, objectif 17,5 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI