Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Apple, Microsoft et Amazon au coude-à-coude, capitalisant 820 milliards de dollars chacun

vendredi 7 décembre 2018 à 09h45
Apple, Amazon et Microsoft valent chacune 820 milliards de dollars

(BFM Bourse) - La valorisation de chacun des trois mastodontes de la tech Amazon, Apple et Microsoft s'établit désormais à 820 milliards de dollars, l'écart se jouant à moins de 200 millions. La longue hégémonie du groupe fondé par Steve Jobs apparaît remise en cause.

Après une séance éprouvante mais à l'issue de laquelle les principaux indices américains ont effacé l'essentiel de leurs pertes, le Nasdaq a même réussi à clôturer en légère hausse, malgré un palmarès contrasté. Ainsi, Apple a cédé 1,1% à 174,72 dollars quand Amazon a progressé de 1,8% à 1.699,19 dollars et Microsoft de 0,6% à 109,19 dollars. A la cloche, les trois géants de la Silicon Valley valaient chacun 820 milliards de dollars. Loin devant la quatrième plus grosse capitalisation de Wall Street, Alphabet (maison mère de Google), et ses 714 milliards de valorisation.

190 millions d'euros séparent la 1ère et la 3ème capitalisation

Pour marginale que soit son avance, c'est la firme à la pomme qui conserve, d'un rien, sa première place en termes de capitalisation boursière, à 820,34 milliards de dollars. En deuxième position, l'entreprise fondée par Bill Gates valait, à la clôture de Wall Street jeudi, 820,25 milliards de dollars. Enfin, Amazon complète le podium avec une valorisation de 820,15 milliards de dollars.

Si Amazon et Apple ont déjà franchi le seuil symbolique des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière (le fabricant de l'iPhone a même passé 1.100 milliards) et apparaissent donc loin de leur record historique -30% plus bas s'agissant d'Apple- Microsoft demeure proche de son pic historique de 887 milliards de dollars, atteint début octobre.

Des trajectoires opposées

Si le constat dressé au moment de la clôture de la Bourse américaine jeudi peut paraître anecdotique, on peut également y voir le signe de la fin de l'hégémonie d'Apple en tant que plus grosse entreprise au monde. Après avoir dominé ce classement quasiment sans interruption depuis 2010, le fabricant d'iPhones voit son statut de n°1 de plus en plus remis en cause par l'arrivée à maturité du marché mondial des smartphones mais aussi par le recentrage réussi de Microsoft dans le cloud.

Et si ces deux groupes disposaient d'une longueur d'avance sur l'entreprise fondée par Jeff Bezos, Amazon a refait son retard au cours des deux dernières semaines à la faveur d'un "Black friday" record, avec 180 millions d'articles commandés en cinq jours, entre Thanksgiving et le "cyber monday". Depuis le 23 novembre (jour du "black friday"), le cours d'Amazon a rebondi de 13%, prêt à contester la place de n°1 mondial à Apple et Microsoft.

Quentin Soubranne - ©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.60 % vs -3.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat