Bourse > Vivendi > Vivendi : Ajuste en baisse ses prévisions pour SFR
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
19.905 € -0.99 % Temps réel Euronext Paris
19.970 €Ouverture : -0.33 %Perf Ouverture : 20.005 €+ Haut : 19.905 €+ Bas :
20.105 €Clôture veille : 57 315Volume : +0.00 %Capi échangé : 25 707 M€Capi. :

Vivendi : Ajuste en baisse ses prévisions pour SFR

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vivendi a terminé le 1er semestre de son exercice 2013 sure une résultat net ajusté en baisse de 25% à 845 millions d'euros, en raison notamment des conséquences de l'arrivée de Free sur le marché français de la téléphonie mobile. Le groupe a ajusté en légère baisse ses prévisions de chiffre d'affaires et/ou de résultats 2013 de plusieurs filiales, dont SFR et GVT.

Dans les premières cotations sur NYSE Euronext Paris ce matin, l'action Vivendi recule de 1,6% à 15,1 euros alors que le CAC 40 gagne 0,3%.

Le bénéfice net part du groupe recule de son côté de 11,2% à 1.035 millions d'euros (0,78 euro par action).

En effet, le résultat opérationnel ajusté (dit EBITA, selon l'acronyme anglais) du groupe de médias et de télécommunication a chuté à changes constants de 25,7% à 1,4 milliard d'euros. 'Cette évolution s'explique principalement par le recul du résultat de SFR qui reste confronté à un marché fortement concurrentiel', explique la direction.

Le chiffre d'affaires du groupe a sur la période reculé de 1,5% à 10,8 milliards d'euros, baisse ramenée à 0,2% à changes constants.

Dans la branche Telecoms, les ventes du brésilien GVT augmentent de 14,7% à changes constants (mais de 3,6% à changes réels) à 884 millions d'euros, mais que l'EBITA a baissé de 2,6% à 196 millions.

Du côté de la principale filiale, SFR, les ventes ont reculé de 11,3% à 5,1 milliards d'euros et l'EBITA de 20,5% à 1,5 milliard.

Le président du directoire, Jean-François Dubos, a déclaré que “les filiales de Vivendi sont confrontées à un environnement économique difficile et à des marchés fortement concurrentiels.”

Dans ce contexte, il mettra l'accent sur “la finalisation des transactions annoncées, la génération de cash flow, la poursuite de l'adaptation de SFR aux nouvelles conditions de marché et l'obtention de synergies liées aux acquisitions.”

En effet, le groupe “va céder l'essentiel de sa participation dans Activision Blizzard et est entré en négociations exclusives pour la vente du groupe Maroc Telecom. Le produit de ces cessions donnera une plus grande flexibilité financière à Vivendi

“Bouygues Telecom travaillent sur un projet de mutualisation d'une partie de leur réseau mobile”, rappelle-t-il enfin.

Du côté du bilan, la dette financière nette est passée de 13,4 milliards d'euros fin décembre 2012 à 6,5 milliards d'euros, après prise en compte des produits de cession, au 30 juin 20013.

Vivendi a confirmé les projections financières fournies précédemment pour Universal Music Group.

En revanche, à l'instar de Bouygues avec Bouygues Telecom hier, il a ajusté en baisse celles de Groupe Canal + (dont la prévision d'EBITA est ramenée de 670 à 650 millions), SFR (l'EBITDA attendu cette année étant ramené de 2,9 à 2,8 milliards d'euros, les investissements restant inchangés à 1,6 milliard d'euros) et GVT (dont la croissance estimée du CA est ramenée de plus de 20% à environ 15% à changes constants, la prévision de marge d'EBITDA restant inchangée à plus de 40%).



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI