Bourse > Vivendi > Vivendi : SFR va fermer 150 boutiques et revoir ses partenariats
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
20.045 € +1.49 % Temps réel Euronext Paris
19.700 €Ouverture : +1.75 %Perf Ouverture : 20.110 €+ Haut : 19.700 €+ Bas :
19.750 €Clôture veille : 824 895Volume : +0.06 %Capi échangé : 25 804 M€Capi. :

Vivendi : SFR va fermer 150 boutiques et revoir ses partenariats

VIVENDIVIVENDI

(Tradingsat.com) - SFR prévoit la fermeture de 150 boutiques d'ici à la fin 2014, la nouvelle donne sur le marché du mobile depuis l'arrivée de Free en janvier 2012 ayant fortement contribué à l'essor des offres "SIM-only", ou "offres dépouillées" (c'est-à-dire sans mobile) disponibles en ligne, rapportent vendredi Les Echos.

La filiale télécoms de Vivendi s'apprête donc à restructurer son réseau de boutiques et revoir ses partenariats. Selon le quotidien économique, la direction aurait rassemblé les responsables des espaces SFR et des filiales de distribution (SFD et 5 sur 5) lors d'un séminaire à la Martinique, début février.

"40% à terme"

Dans les documents remis aux élus du comité d'entreprise fin novembre, SFR reconnaît l'impact du "SIM-only", qui pesait 13% des ventes brutes en 2012 mais probablement 40% à terme, ajoute le journal, et plusieurs pistes de réduction de coûts et d'adaptation sont évoquées dont une "gestion tactique de l'enseigne The Phone House selon les opportunités" ou encore un "arrêt de Darty à terme".

Par ailleurs, "en grande surface alimentaire, l'accent doit être mis sur Carrefour et Auchan en prépayé. Le partenariat avec Boulanger doit être maintenu. Le groupe ne renonce pas à ses corners FNAC, mais il les développerait moins rapidement que prévu", précisent Les Echos.

Prévisions 2015

Sur le plan financier, conclut le quotidien, "la direction de SFR prévoit désormais de réaliser un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros en 2015, c'est-à-dire 1 milliard de moins qu'en 2012.

L'excédent brut d'exploitation devrait atteindre 2,8 milliards d'euros en 2015, contre 3,3 milliards l'an passé. Les investissements, eux, ne baisseront pas et resteront à 1,6 milliard par an. Il est désormais vital pour l'opérateur d'investir dans la 4G pour contrer Free".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI