Bourse > Vivendi > Vivendi : Quelle stratégie derrière la montée au capital capital de Telecom Italia ?
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771 VIV - FR0000127771   SRD PEA PEA-PME
23.305 € +0.32 % Temps réel Euronext Paris
23.135 €Ouverture : +0.73 %Perf Ouverture : 23.395 €+ Haut : 22.980 €+ Bas :
23.230 €Clôture veille : 854 368Volume : +0.07 %Capi échangé : 30 166 M€Capi. :

Vivendi : Quelle stratégie derrière la montée au capital capital de Telecom Italia ?

Telecom ItaliaTelecom Italia

(Tradingsat.com) - Devenu actionnaire de référence de Telecom Italia avec 14,9% des actions du premier opérateur fixe et mobile en Italie, Vivendi gagnait du terrain jeudi après-midi à la Bourse de Paris. Le titre grimpait de 1,5% à 23,75 euros vers 14h30 (à noter que la variation tient compte du détachement ce jour du dividende de 1 euro qui sera versé le 29 juin au titre de l'exercice 2014).

Tout en étant bien accueillie sur le marché, cette opération de croissance externe dans les télécoms, qui intervient quelques mois après la vente de SFR, suscite logiquement quelques interrogations.

Justifiant son investissement, Vivendi affirme son "intention d’accompagner Telecom Italia sur le long terme" et met en avant la "même culture latine" et les "racines identiques aux siennes" de l'entreprise italienne.

Le groupe explique avoir saisi "une opportunité d’être présent et de se développer sur un marché dont les perspectives de croissance sont significatives et dont l’appétence pour des contenus de qualité est très forte".

Pourtant, "une telle opération vient brouiller le discours stratégique de recentrage sur les médias et contenus", font remarquer les analystes de CM-CIC Securities. Cela traduit, selon le broker, "une vocation d’investissement plus opportuniste de Vivendi, mais aussi [le] manque d’opportunités dans le secteur Médias".

De son côté, Natixis pense que l'objectif recherché à court terme est "probablement de poursuivre le redressement opérationnel de l’opérateur et d’en maximiser la valorisation", tandis qu'à long terme, "l’objectif de Vivendi pourrait être de participer à une opération de consolidation et de détenir une participation plus petite mais dans un opérateur beaucoup plus gros".

Or, souligne Natixis, "cette participation pourrait se révéler clef pour le développement du groupe dans les médias", constituant "un atout considérable" pour assurer le développement du groupe dans les contenus.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...