Bourse > Vivendi > Vivendi : Prend la tête du cac après ses trimestriels, oddo conseille l'achat
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
19.750 € +0.84 % Temps réel Euronext Paris
19.620 €Ouverture : +0.66 %Perf Ouverture : 19.765 €+ Haut : 19.560 €+ Bas :
19.585 €Clôture veille : 2 406 040Volume : +0.19 %Capi échangé : 25 424 M€Capi. :

Vivendi : Prend la tête du cac après ses trimestriels, oddo conseille l'achat

tradingsat

(Tradingsat.com) - Bon début de séance pour Vivendi, dans le palmarès de tête des valeurs parisiennes après la publication de trimestriels supérieurs aux attentes. L'action du groupe de média et communication s'échange à près de 13 euros, en hausse de 4,2 %, et rattrape le terrain perdu au cours des deux dernières séances.

Hier, après bourse, Vivendi a fait part d'un chiffre d'affaires de 7,119 milliards au titre du premier trimestre 2012, en baisse limitée de 0,9 % par rapport aux 7,184 milliards dégagés un an plus tôt. A titre de comparaison, les analystes d'Oddo Securities attendaient un CA de seulement 6,848 milliards d'euros. Bonne surprise également au niveau opérationnel, avec un Ebita de 1,621 milliard d'euros (-5 %), contre 1,426 milliards attendus chez Oddo. « La différence par rapport à nos estimations provient essentiellement d'une performance meilleure que prévu chez GVT et UMG », explique le courtier. L'opérateur télécoms brésilien GVT a vu son chiffre d'affaires et son résultat opérationnel ajusté progresser d'environ 30 % chacun, à 432 et 116 millions d'euros respectivement ; Universal Music Group, affiche un taux de croissance de plus de 9 % de son chiffre d'affaires (961 millions d'euros), pour un Ebita de 68 millions, en progression de 47,8 %.

Suite à la publication de ces chiffres et au maintien des prévisions annuelles du groupe (résultat net ajusté supérieur à 2,5 milliards d'euros), Oddo a relevé sa recommandation sur le titre de « Neutre » à « Achat ». Son objectif de cours est actuellement fixé à 16 euros, mais pourrait être ramené à 12 euros en cas de « scénario noir sur SFR », qui a perdu 274 000 abonnés au profit de Free, « et sur la décote de holding », précise le broker.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI