Bourse > Vivendi > Vivendi : Prend la tête du cac après ses trimestriels, oddo conseille l'achat
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
18.915 € +1.31 % Temps réel Euronext Paris
18.850 €Ouverture : +0.34 %Perf Ouverture : 19.160 €+ Haut : 18.750 €+ Bas :
18.670 €Clôture veille : 5 383 240Volume : +0.42 %Capi échangé : 24 349 M€Capi. :

Vivendi : Prend la tête du cac après ses trimestriels, oddo conseille l'achat

tradingsat

(Tradingsat.com) - Bon début de séance pour Vivendi, dans le palmarès de tête des valeurs parisiennes après la publication de trimestriels supérieurs aux attentes. L'action du groupe de média et communication s'échange à près de 13 euros, en hausse de 4,2 %, et rattrape le terrain perdu au cours des deux dernières séances.

Hier, après bourse, Vivendi a fait part d'un chiffre d'affaires de 7,119 milliards au titre du premier trimestre 2012, en baisse limitée de 0,9 % par rapport aux 7,184 milliards dégagés un an plus tôt. A titre de comparaison, les analystes d'Oddo Securities attendaient un CA de seulement 6,848 milliards d'euros. Bonne surprise également au niveau opérationnel, avec un Ebita de 1,621 milliard d'euros (-5 %), contre 1,426 milliards attendus chez Oddo. « La différence par rapport à nos estimations provient essentiellement d'une performance meilleure que prévu chez GVT et UMG », explique le courtier. L'opérateur télécoms brésilien GVT a vu son chiffre d'affaires et son résultat opérationnel ajusté progresser d'environ 30 % chacun, à 432 et 116 millions d'euros respectivement ; Universal Music Group, affiche un taux de croissance de plus de 9 % de son chiffre d'affaires (961 millions d'euros), pour un Ebita de 68 millions, en progression de 47,8 %.

Suite à la publication de ces chiffres et au maintien des prévisions annuelles du groupe (résultat net ajusté supérieur à 2,5 milliards d'euros), Oddo a relevé sa recommandation sur le titre de « Neutre » à « Achat ». Son objectif de cours est actuellement fixé à 16 euros, mais pourrait être ramené à 12 euros en cas de « scénario noir sur SFR », qui a perdu 274 000 abonnés au profit de Free, « et sur la décote de holding », précise le broker.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...