Bourse > Vivendi > Vivendi : Les résultats ne suscitent guère d'enthousiasme sur les marchés
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
20.025 € +0.12 % Temps réel Euronext Paris
19.950 €Ouverture : +0.38 %Perf Ouverture : 20.090 €+ Haut : 19.930 €+ Bas :
20.000 €Clôture veille : 2 242 840Volume : +0.17 %Capi échangé : 25 778 M€Capi. :

Vivendi : Les résultats ne suscitent guère d'enthousiasme sur les marchés

VIVENDIVIVENDI

(Tradingsat.com) - Dans un marché en berne, Vivendi a tenté un retour à l'équilibre avant de replonger dans le rouge mardi en fin de matinée, suite à la publication de résultats n'ayant guère suscité d'enthousiasme.

Vers 11h51, le cours de Bourse de Vivendi limitait ses pertes à -0,8% vers les 15,8 euros, contre -2,4% pour l'indice CAC 40.

L'absence de commentaire sur les cessions d'actifs peut expliquer la réaction négative des investisseurs, avancent certains analystes, qui jugent les résultats de Vivendi globalement "en ligne" voir un peu supérieurs aux attentes au niveau du ésultat opérationnel ajusté (EBITA).

"La revue stratégique que nous menons définira de manière précise et en temps utile les orientations pertinentes pour la valorisation de l’ensemble du groupe dans le meilleur intérêt des actionnaires", s'est contenté de déclarer le management.

SFR prévoit un nouveau recul de son EBITDA

Les comptes de SFR ont pesé sur l'exercice 2012 de Vivendi, qui s'est soldé par un résultat net ajusté de 2,55 milliards d’euros, en repli de 13,6% par rapport à 2011, et un résultat net part du groupe de 164 millions d’euros (0,13 euro par action), contre 2 681 millions d’euros en 2011 (2,09 euros par action).

Affecté par l'arrivée de Free Mobile en janvier 2012, la division télécoms du conglomérat français a vu son résultat opérationnel ajusté (EBITA) chuter de près de 30% à 1 600 millions d’euros, lorsque celui de son pôle jeux vidéo (Activision Blizzard) a grimpé de 13,6%.

Le chiffre d’affaires de l’activité mobile s’établit à 7 516 millions d’euros, en retrait de 11,1% par rapport à 2011.

SFR a initié en 2012 un plan de transformation afin de préserver sa capacité d’investissement dans le très haut débit fixe et mobile, et d’adapter son organisation à l’évolution du marché.

Dans ce cadre, il a présenté en novembre un plan de départs volontaires portant sur une réduction nette de 856 emplois.

Pour 2013, l'opérateur prévoit un EBITDA proche de 2,9 milliards d’euros contre un résultat opérationnel ajusté avant amortissements de 3 299 millions d’euros l'année dernière (-13,2% par rapport à 2011), et des investissements de l’ordre de 1,6 milliard d’euros.

Mieux que prévu

"Les résultats sont supérieurs aux attentes et pour 2013, le management a dévoilé des prévisions encourageantes, qui valident nos estimations", souligne de son côté le bureau d'études Oddo, toujours à "Achat" sur le titre Vivendi avec un objectif de cours maintenu à 19 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI