Bourse > Vivendi > Vivendi : Le titre recule encore, les analystes s'inquiètent
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
19.585 € -1.48 % Temps réel Euronext Paris
19.815 €Ouverture : -1.16 %Perf Ouverture : 19.850 €+ Haut : 19.470 €+ Bas :
19.880 €Clôture veille : 4 684 430Volume : +0.36 %Capi échangé : 25 212 M€Capi. :

Vivendi : Le titre recule encore, les analystes s'inquiètent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vivendi perd encore du terrain vendredi et signe la plus forte baisse de l'indice CAC 40 après avoir déjà cédé plus de 10% la veille suite à la publication de perspectives moroses.

Plusieurs analystes ont abaissé leur objectif de cours dans la soirée d'hier ou ce matin.

Barclays Capital - qui affiche une recommandation 'pondérer en ligne' sur le titre - a ainsi décidé de ramener son objectif de cours de 20 à 18,5 euros.

'Comme prévu, l'arrivée d'Iliad (sur le marché du mobile, NDLR) fait des ravages sur les résultats de SFR et l'équipe de management prévoit désormais un repli de 12% à 15% du bénéfice opérationnel courant (Ebitda) de SFR en 2012', indique le broker.

Barclays abaisse en conséquence de 11% à 15% ses prévisions de résultats sur le groupe pour la période 2012-2015.

'Les titres se trouvent dans le bas d'un trading range de six mois, ce qui accroît l'incertitude (soit les titres rebondissent, soit ils enfoncent un nouveau support)', ajoute l'intermédiaire.

Mais les commentaires les plus sévères proviennent des analystes de Nomura, qui estiment qu'il est temps de prendre des mesures radicales chez le groupe de médias et de communications.

'La stratégie actuelle consistant à poursuivre en même temps plusieurs activités disparates est en train d'échouer, et cela depuis plusieurs années', regrette le bureau d'études.

S'il loue les bonnes performances de la filiale brésilienne GVT, Nomura estime que la division de jeux vidéo va devoir trouver le successeur de 'World of Warcraft' et que Canal+ va devoir faire face à une concurrence accrue de la part d'Al Jazeera dans le domaine des sports.

'Nous pensons que la décision logique pour créer de la valeur pour les actionnaires serait de démanteler le groupe', conclut Nomura, qui exclut toutefois une telle option du fait de la volonté affichée par la direction de poursuivre sa stratégie actuelle.

Nomura - toujours 'neutre' sur le titre - abaisse son objectif de cours de 20,8 à 16,5 euros.

A environ 30 minutes de la clôture du marché parisien, l'action Vivendi cédait encore 1,2% à 14,3%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI