Bourse > Vivendi > Vivendi : Hausse après les semestriels, prévisions maintenues
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
19.830 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
19.970 €Ouverture : -0.70 %Perf Ouverture : 20.020 €+ Haut : 19.730 €+ Bas :
20.105 €Clôture veille : 3 389 950Volume : +0.26 %Capi échangé : 25 610 M€Capi. :

Vivendi : Hausse après les semestriels, prévisions maintenues

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Vivendi prenait 3,6% ce matin en Bourse de Paris à 15,7 euros après que le groupe de télécoms et de médias ait fait part de ses comptes semestriels. Certes, au 1er semestre 2012, son résultat net part du groupe a chuté de 54,7% à 1,2 milliard d'euros (0,90 euro par titre). Mais en termes ajustés, le bénéfice net n'a cependant baissé 'que' de 16,6% à 1,5 milliard d'euros (1,2 euro par action). Et le groupe table toujours sur un bénéfice net ajusté, hors charges de restructuration dans les télécoms et opérations annoncées (EMI, Direct 8, Direct Star et ITI-TVN), supérieur à 2,5 milliards d'euros sur l'ensemble de 2012. Il entend aussi ramener sa dette nette sous 14 milliards d'euros ne fin d'année.

Durant la première moitié de l'exercice 2012, les ventes de Vivendi ont reculé de 1,2% à 14,1 milliards d'euros.

Le résultat opérationnel s'est de son côté tassé de 34,8% à 2,6 milliard d'euros en données publiées, soit une marge de 18,3% contre 27,7% un an plus tôt. En termes ajustés, la baisse est cependant moins forte (- 12,7% à 2,9 milliards d'euros, soit une marge de 20,8% contre 23,6%

Du côté de la principale division SFR, touchée par l'arrivée de Free Mobile sur le marché en début d'année, le chiffre d'affaires semestriels se replie de 5,9% à 5,8 milliards d'euros, dont - 8,8% à 3,9 milliards pour les seules activités mobiles.

Cependant, 'au deuxième trimestre 2012, SFR a renoué avec la croissance de son parc d'abonnés mobiles, enregistrant 122.000 abonnés net supplémentaires', indique le groupe. De fin juin 2011 à fin juin 2012, le nombre d'abonnés au mobile a augmenté de 2,3% à 16,4 millions de clients.

Le résultat opérationnel ajusté de SFR a donc baissé de 10,3% à 1,1 milliard. Un plan visant à économiser 500 millions d'euros en base annuelle d'ici 2014 est en cours de préparation.

Par division, c'est plutôt l'éditeur Activision Blizzard qui pénalise les comptes de Vivendi en raison du calendrier de sortie des jeux : son EBITA a chuté de 31,3% à 572 millions sur le semestre. Cependant, le 2ème trimestre a été meilleur que prévu et sur l'année 2012, l'EBITA est maintenant attendu à 800 millions, contre 750 millions précédemment.

L'opérateur télécoms historique du royaume chérifien Maroc Telecom est aussi pénalisé par une concurrence accrue. Ses ventes se tassent légèrement et son EBITA baisse de 12,8% à 463 millions d'euros.

Chez Universal Music Group, l'EBITA prend 18,2% à 156 millions quand pour GVT, l'opérateur télécoms brésilien, il augmente de 19,3% à 223 millions.

'Notre objectif demeure la redynamisation de la valeur de l'action et la croissance du résultat net ajusté par action ainsi que le maintien d'une notation de crédit de qualité', a indiqué le président du directoire, Jean-François Dubos, qui a donc confirmé les prévisions.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI