Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALNEVA

VLA - FR0004056851 SRD PEA PEA-PME
12.600 € +2.69 % Temps réel Euronext Paris

Valneva : Justin Bieber offre un coup de projecteur à la maladie de Lyme, le titre de la biotech tricolore en profite

lundi 13 janvier 2020 à 11h20
Valneva profite d'un coup de projecteur de Justin Bieber sur la maladie de Lyme

(BFM Bourse) - Le chanteur canadien a annoncé mercredi dernier, via une publication Instagram, être atteint de la maladie de Lyme, une maladie bactérienne transmise par une morsure de tique infectée pouvant provoquer des troubles neurologiques, articulaires et musculaires. Une mise en lumière de la maladie qui a incité Forbes à consacrer un article à Valneva, biotech tricolore parmi les plus avancées dans le développement d'un vaccin, dont le titre rebondit nettement.

Rare biotech à ne pas avoir profité du regain d'appétit pour le secteur au cours du dernier trimestre 2019, Valneva bénéficie depuis vendredi d'un soutien (de poids) pour le moins inattendu, en la personne de Justin Bieber. Dans un post publié sur Instagram mercredi à destination de sa communauté de quelque 125 millions d'abonnés, la popstar canadienne de 25 ans a en effet tenu à expliquer son état de santé alors que de nombreux fans s'alarmaient de le voir les traits fatigués et le visage tiré, certains n'hésitant pas à avancer l'hypothèse d'une consommation excessive de drogues... Sauf qu'il n'en est rien, selon les explications de la star : "On m’a récemment diagnostiqué la maladie de Lyme et j’ai également un sérieux cas de mononucléose chronique qui affecte ma peau, mes fonctions neurologiques, mon énergie et ma santé en général" a-t-il énuméré, avant de préciser que ses symptômes ne datent pas d'hier : "Cela a été quelques années difficiles mais suivre le bon traitement […] aidera, et je serai de retour meilleur que jamais".

Avant lui, d'autres stars étaient sortis du silence pour évoquer la maladie de Lyme. On peut notamment citer la mannequin Bella Hadid, qui a annoncé en souffrir, comme sa mère, en 2016, comme l'acteur Ben Stiller, George W. Bush, Alec Badwin ou encore la chanteuse Avril Lavigne.

Dans le sillage de cette annonce "people", on constate clairement un énorme pic de recherches Google sur cette maladie bactérienne transmise par une morsure de tique infectée pouvant provoquer des troubles neurologiques, articulaires et musculaires, et qui connaît un essor impressionnant dans l'hémisphère Nord depuis quelques années.

Le post Instagram de Justin Bieber a eu un tel écho dans la presse américaine que Forbes a décidé de consacrer un article à la maladie... et à Valneva, biotech tricolore en pointe sur le dossier et "qui travaille avec ferveur à la mise au point de ce qu'elle croit être le premier vaccin au monde contre la maladie de Lyme" selon le magazine américain. Titré "Le vaccin contre la maladie de Lyme pourrait être prêt dans 4 à 5 ans", l'article publié samedi par Forbes est plutôt élogieux envers la société biotechnologique nantaise qui développe et commercialise des vaccins contre les maladies infectieuses ayant d'importants besoins non satisfaits, comme c'est le cas pour la maladie de Lyme.

"Nous pourrions être à 4 ans du premier vaccin"

"Valneva s'est fait un nom en développant des vaccins pour des maladies très demandées (contre l'encéphalite japonaise et le cholera notamment, NDLR) et la société a désormais les yeux rivés sur la maladie de Lyme, pour laquelle son prototype de vaccin, le VLA15, est actuellement en phase 2 de développement, testé sur plus de 800 personnes pour en mesurer l'efficacité et l'innocuité" détaille Forbes. Bien que difficile à prévoir avec précision, le vaccin devrait être terminé "dans les prochaines années" selon le PDG de la biotech Thomas Lingelbach, interrogé par Forbes.

"La phase 2 se terminera au milieu de l'année 2020 et nous pensons que cela nous permettra d'entrer dans la dernière phase clinique au milieu de l'année 2021" a-t-il poursuivi, avant de préciser qu'en fonction des résultats, "nous pourrions être à quatre ans ou quatre ans et demi du premier vaccin potentiel contre la maladie de Lyme".

Thomas Lingelbach est allé plus loin en détaillant le futur mode d'administration du futur vaccin : "Une fois terminé, il sera probablement administré en trois doses, chacune à un mois d'intervalle. Le vaccin initial devrait durer 6 saisons, ce qui correspond à la période du printemps à la fin de l'été où les tiques sont actives et donc les plus susceptibles de transmettre la maladie aux humains". Puis, après six saisons, le dirigeant estime que des rappels seront nécessaires et qu'ils devront probablement être administrés toutes les deux ou trois saisons"

Gérant du fonds Kalliste Biotech et spécialiste du secteur, Sacha Pouget rappelle que ce n'est pas la première fois qu'une biotech est mise en lumière par ce type d'annonce : "En mai 2013, Myriad Genetics avait par exemple réagi à l'annonce d'Angelina Jolie sur sa maladie (atteinte du cancer du sein avec une mutation génétique BRCA que visait Myriad pour son test génétique)".

"La différence, ici, est que Valneva va annoncer cette année des résultats sur sa phase 2 menée sur quelques 800 patients" poursuit-il. Plus important encore, "il s'agit de la seule société à ma connaissance qui soit aussi avancée et il n'existe pas de traitement efficace pour l'heure contre la maladie de Lyme".

Désormais, pour Valneva, "l'enjeu sera de financer une phase 3 qui peut s'avérer très coûteuse. Et le fait que ce coup de projecteur intervienne en ce moment offre la possibilité pour la société de pouvoir trouver le financement nécessaire voire même d'obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM) accélérée, selon les résultats de la phase 2, car la FDA est de plus en plus conciliante (cf Sarepta, qui a obtenu mi-décembre dernier une AMM conditionnelle pour le SRP-4053 (golodirsen) qui cible le saut de l’exon 53 du gène DMD, une anomalie qui concerne environ 8 % des garçons atteints de myopathie de Duchenne, dont l'efficacité reste à démontrer, NDLR)" estime Sacha Pouget.

Le titre reprend plus de 20% en deux séances

Toujours est-il que, depuis l'annonce de Justin Bieber, le titre Valneva rebondit nettement à la Bourse de Paris. Après s'être apprécié de 8,9% vendredi, l'action de la biotech accélère lundi matin avec un bond de 11,4% à 3,08 euro, dans un volume d'échanges nettement supérieur à l'accoutumée (0,4% du tour de table). Ces deux gains successifs permettent au titre Valneva de renouer avec un plus haut depuis mi-septembre dernier, alors que la capitalisation de la biotech se rapproche de nouveau des 300 millions d'euros. Pour Valneva, qui "fait encore partie du dernier tiers des biotechs françaises à ne pas encore être en "bull market" (hausse supérieure à 20%, NDLR)" sur les derniers mois, "un rattrapage est peut-être désormais à prévoir" avance Sacha Pouget.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALNEVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.20 % vs +26.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat