Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALLOUREC

VK - FR0000120354 SRD PEA PEA-PME
2.386 € +0.34 % Temps réel Euronext Paris

Vallourec : Craignant un ralentissement de la production de pétrole aux USA, UBS dégrade Vallourec

vendredi 12 juillet 2019 à 11h45
Vallourec pâtit de la dégradation d'UBS

(BFM Bourse) - Selon le bureau d'études, le marché sous-estime l'effet de la volatilité des prix du brut sur le cycle d'investissement dans la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis (bien plus court que dans les gisements conventionnels). Un déclin de l'activité des puits continentaux et une concurrence accrue entre fournisseurs d'équipements risque de peser sur les résultats du groupe français, par ailleurs handicapé par son endettement...

Attention aux prévisions trop optimistes dressées en début d'année vis-à-vis de la production de pétrole et de gaz (essentiellement de schiste) sur le territoire américain. Aux yeux d'UBS, la production sur l'ensemble de 2019 devrait s'inscrire en repli, au détriment des volumes et des tarifs des équipementiers comme Vallourec - le groupe français présentant en outre l'inconvénient de supporter un important endettement. Le bureau d'études abaisse en conséquence sa recommandation à la vente (neutre précédemment), estimant la valeur de l'action à seulement 1,90 euro (au lieu de 2,40 euros). Un verdict qui pèse sur le titre vendredi, après il est vrai un très beau parcours (+70%) depuis le début de l'année. À la mi-séance, Vallourec cède 2,60 à 2,69 euros.

Un ralentissement de l'activité de forage pétrolier et gazier sur le marché nord-américain risque d'affecter la demande et les prix des produits tubulaires destinés à la construction des puits (OCTG), le produit phare de Vallourec, estime la banque helvète, renvoyant notamment à la dernière enquête de la Fed de Dallas, réalisée auprès de producteurs originaires du Texas, du sud du Nouveau-Mexique et du nord de la Louisiane. D'après les acteurs interrogés l'activité a stagné au second trimestre 2019 après trois années de croissance. Un déclin pourrait se matérialiser au cours du troisième trimestre, alors que le nombre de puits actifs a diminué de près de 10% à ce stade par rapport à 2018, tandis que la pression sur les prix se maintient.

Dans cet environnement en dégradation, UBS calcule que les résultats de Vallourec devraient se dégrader bien plus fortement que ne l'anticipe le consensus aujourd'hui. En référence au craintes sur la position de liquidité du groupe qui avaient amené le titre à un plus bas historique l'an dernier, la banque insiste sur le fait qu'à son avis Vallourec dispose des ressource suffisantes pour couvrir sa consommation nette de trésorerie sur 2019-2020, néanmoins son ratio d'endettement devrait regrimper à plus de 100% d'ici fin 2020, calcule le bureau d'études. Dans ce contexte, "nous préférons éviter les sociétés endettées, et par conséquence dégradons Vallourec à neutre".

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALLOUREC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.40 % vs +11.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat