Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD

URW - FR0013326246 SRD PEA PEA-PME
58.140 € -1.74 %

Unibail-rodamco-westfield : Monté à plus de 10% du capital d'Unibail-Rodamco-Westfield, Xavier Niel pourrait encore se renforcer

mercredi 3 mars 2021 à 15h08
Représentation d'un centre commercial URW

(BFM Bourse) - Selon le dernier pointage transmis à l'Autorité des marchés financiers, le fondateur d'Iliad détient 11,40% des parts de la foncière spécialisée dans les centres commerciaux. Depuis son irruption au capital mi-octobre, aux côté de Léon Bressler, le titre s'est revalorisé de plus de 70%.

En nette plus-value sur son investissement initial dans Unibail-Rodamco-Westfield (URW), Xavier Niel s'est renforcé depuis pour détenir désormais 11,40% du capital (et des droits de vote) de la société d'investissement immobilier cotée.

Dans une déclaration transmise à l'Autorité des marchés financiers (comme la règlementation boursière l'exige au franchissement de seuils échelonnés commençant à 5% du capital), l'homme d'affaires français a déclaré avoir franchi en hausse, le 19 février dernier, le seuil de 10% du capital d'URW par l'intermédiaire de sociétés holdings (principalement "Rock Investment" et "NJJ Market"), à la suite de l'acquisition d'actions sur le marché.

À la date du 2 mars, Xavier Niel détenait au total 11,40% du capital. Au cours de ce mercredi, 61,78 euros par action, cette participation était valorisée près de 975 millions d'euros.

Sans avoir l’intention de prendre le contrôle de la société, le fondateur d'Iliad a indiqué envisager de poursuivre ses acquisitions "en fonction des conditions de marché", selon la formule consacrée.

Xavier Niel, allié à Léon Bressler (qui fut PDG d'Unibail jusqu'en 2006) et à Susana Gallardo, une femme d'affaires catalane, avait créé la surprise en octobre dernier en prenant position au capital d'URW, pour s'opposer au projet de la direction d'alors. Emmené par Christophe Cuvillier, le directoire de l'époque souhaitait lancer une augmentation de capital -d'autant plus coûteuse que le cours était au plancher- afin de réduire la dette née de l'acquisition de Westfield. Une opération dénoncée par les nouveaux actionnaires, jugeant que c'est précisément en se lançant dans ce rachat dispendieux au plus mauvais moment que la direction avait mis en péril le bilan du groupe.

N'ayant pas obtenu un soutien suffisant pour procéder à la massive augmentation de capital projetée, Christophe Cuvillier a démissionné de la présidence du directoire, remplacé par Jean-Marie Tritant tandis que Léon Bressler est devenu président du conseil de surveillance.

La nouvelle direction mise sur des cessions d'actifs, principalement aux Etats-Unis, et sur la suspension du dividende (potentiellement pour les trois prochaines années) pour rééquilibrer le bilan.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +36.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat