Bourse > Unibail-rodamco > Unibail-rodamco : Peu sensible au rejet de la tour Triangle
UNIBAIL-RODAMCOUNIBAIL-RODAMCO UL - FR0000124711UL - FR0000124711
225.450 € -0.53 %
226.600 €Ouverture : -0.51 %Perf Ouverture : 226.600 €+ Haut : 224.100 €+ Bas :
226.650 €Clôture veille : 348 978Volume : +0.35 %Capi échangé : 22 233 M€Capi. :

Unibail-rodamco : Peu sensible au rejet de la tour Triangle

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme d'une délibération, le conseil de Paris a voté hier contre le projet, soutenu par la majorité du maire Anne Hidalgo, de construire un immeuble de grande hauteur baptisé tour Triangle à la porte de Versailles, à Paris. L'action du promoteur pressenti, Unibail-Rodamco, n'en subit pas les conséquences.

Les analystes d'Aurel BGC rappelle qu'il s'agissait d'“un projet à 500 millions d'euros” dont le promoteur est la foncière Unibail-Rodamco.

A la Bourse de Paris, l'action Unibail-Rodamco n'est guère plus affectée ce matin (+ 0,3%, à 201,7 euros) qu'elle ne l'a été hier après la délibération (- 0,3%).

Dans le détail, le projet était de construire une tour en forme de triangle dont base serait large de 35 mètres et le sommet de 17. Haute de 43 étages, la tour Triangle atteindrait 180 mètres de hauteur, soit un peu moins que la tour Montparnasse (210 mètres), inaugurée en 1973.

L'immeuble comprendrait 80.000 m2 de bureaux ainsi que des services associés (une crèche de 60 berceaux, un restaurant panoramique, un centre de santé, ...). La surface 'commerce et services' est évaluée à 1.650 m2.

En vue de lancer le projet, le conseil de Paris devait hier déclasser la parcelle en question, située dans le 15e arrondissement de Paris, et allouer une promesse de bail à construction.

Mais le conseil a rejeté le projet hier, par 83 voix contre 78. La tour a rassemblé contre elle non seulement l'opposition (UMP, UDI), mais aussi les voix du Modem, d'Europe Ecologie les Verts (EELV) et de certains élus du Parti de gauche.

Anne Hidalgo (PS) a l'intention de porter l'affaire en justice, estimant que le scrutin est nul puisque selon elle, plusieurs élus ont 'montré' leur bulletin avant le scrutin, ce qui irait à l'encontre du secret du vote. A suivre.

Si le dossier “n'est pas encore mis au placard mais le dossier est très politique”, rappelle Aurel BGC.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...