Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TOTALENERGIES

TTE - FR0000120271 SRD PEA PEA-PME
54.880 € -0.44 % Temps réel Euronext Paris

Totalenergies : Les syndicats appellent à durcir le mouvement

lundi 22 février 2010 à 09h59
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Total évolue autour de l'équilibre lundi à la Bourse de Paris, alors que les syndicats ont manifesté leur intention d'appeler les salariés à durcir le mouvement de grève qui touche six raffineries du groupe.

Les négociations engagées dimanche au siège de Total à la Défense se sont soldées par un échec en fin d'après-midi. 'Les négociations sont rompues, nous n'avons que des propos verbaux et pas d'engagement de la part de la direction', a ainsi déclaré Charles Foulard, un représentant de la CGT.

'Nous allons appeler les salariés à durcir le mouvement. Des assemblées générales sont prévues à partir de lundi dans tout le groupe', a-t-il ajouté.

Inquiets de l'avenir du raffinage en France en raison des menaces de fermeture pesant sur la raffinerie des Flandres, les salariés des cinq autres raffineries françaises de Total à Gonfreville-L'Orcher (Seine-Maritime), Donges (Loire-Atlantique), Grandpuits (Seine-Maritime), Feyzin (Rhône), La Mède (Bouches-du-Rhône) sont en grève depuis mercredi à l'appel des organisations syndicales.

Interrogé ce matin sur les ondes d'Europe 1, le ministre de l'Industrie Christian Estrosi s'est voulu rassurant sur un éventuel blocage des raffineries Total, affirmant qu'il n'y aurait 'pas de problème d'approvisionnement'.

La décision de fermer Dunkerque n'a pas encore été annoncée officiellement. Selon la CGT, Total pourrait préciser ses intentions d'ici au 29 mars.

A l'issue de la réunion d'hier, Total a pris l'engagement d'organiser avant la fin mars, avec le Préfet de la Région Nord-Pas-de-Calais, une table ronde portant sur les perspectives économiques du bassin dunkerquois.

Cette table ronde locale porterait sur l'avenir de la raffinerie des Flandres, son impact sur le bassin d'emplois, sur le port, les activités industrielles et de services induits.

Dans le cadre du projet concernant l'établissement des Flandres, Total s'est également engagé à garantir à chaque collaborateur un emploi chez Total correspondant à ses compétences et à assurer au sein du groupe la pérennité de l'établissement des Flandres.

Après un début de séance en petite progression, le titre Total reculait de 0,2% à 42,9 euros lundi matin sur le CAC 40.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TOTALENERGIES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.70 % vs +31.07 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat