Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TOTALENERGIES

TTE - FR0000120271 SRD PEA PEA-PME
51.710 € +0.35 % Temps réel Euronext Paris

Totalenergies : En tête des hausses après l'annonce du résultat 2009

jeudi 11 février 2010 à 10h56
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Le titre Total enregistre l'une des plus forte hausse du CAC40 (+2,1%). Au terme de l'exercice 2009, Total a vu son résultat net part du groupe reculer de 20% à 8,4 milliards d'euros, sous l'effet notamment du secteur Aval et du recul des prix du pétrole par rapport à 2008. Agrégat-clé du géant pétrolier français, son résultat net ajusté recule de 44% à 7,8 milliards d'euros, soit 3,48 euros par action contre 6,20 euros l'année précédente. Le dividende global proposé pour 2009 est cependant maintenu à 2,28 euros, comme en 2008.

Pour mémoire, le résultat net ajusté correspond au résultat net part du groupe au coût de remplacement, hors éléments non récurrents et liés à Sanofi-Aventis.

Total précise que durant le seul quatrième trimestre, le résultat net ajusté a reculé de 28% à 2,1 milliards d'euros et que sa production d'hydrocarbures a atteint 2,377 millions de barils/jour. Les productions ont crû de 6% et le résultat Aval est 'resté légèrement positif malgré des marges de raffinage très faibles' sur la période.

Dans son commentaire, le directeur général du groupe Christophe de Margerie relève que 2009 a été marqué 'par une baisse importante de la demande de pétrole, de gaz et de produits pétroliers. Les prix du brut ont malgré tout progressé de façon continue tout au long de l'année pour s'établir en moyenne à 61,7 dollars/baril'. Mais il ajoute qu'à l'inverse, 'les prix spot du gaz sont restés déprimés et les marges de raffinage ont atteint des niveaux historiquement bas'.

Les comptes du groupe ont, selon lui, mieux résisté que ceux de ses pairs. Son bilan permet le maintien des politiques de dividende et d'investissements. Le taux d'endettement net était de 27% à fin décembre 2009.

En guise de perspectives pour 2010, Total s'attend à un surcroît de croissance de ses produits dans l'Amont grâce aux projets démarrés en 2009 et à ceux qui arrivent en Angola, au Royaume-Uni et au Nigéria. Dans l'Aval pénalisé par des surcapacités et la Chimie, l'adaptation de ses activités se poursuivra dans les zones matures. Le budget d'investissement 2010, à 18 milliards de dollars, restera inchangé et sera consacré à 80% à l'Amont.

La cession des activités non stratégiques (comme ses parts dans Sanofi et Mapa-Spontex) sera poursuivie. Le taux d'endettement-cible reste compris entre 25 et 30% des fonds propres.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TOTALENERGIES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.40 % vs +26.44 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat