Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TF1

TFI - FR0000054900 SRD PEA PEA-PME
5.290 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Tf1 : Pour un analyste, TF1 "finira pas trouver un accord", mais...

mardi 6 mars 2018 à 11h44
Pour un analyste, TF1 finira pas trouver un accord, mais...

(BFM Bourse) - Alors que TF1 est entré en conflit direct avec Canal+, Orange et Free, les analystes d'Oddo estiment qu'un compromis devrait être trouvé.

Après Canal+, Orange et Free vont-ils, eux aussi, stopper la diffusion des chaines TF1? Rien est moins sûr, même si les deux opérateurs télécoms mettent la pression sur le groupe présidé par Gilles Pélisson. À commencer par Orange et son président Stéphane Richard, qui s'est dit "prêt à couper TF1" dans une interview au Figaro. "Orange est opposé au principe d'une rémunération pour distribuer des contenus gratuits", a-t-il réaffirmé au quotidien, tout en prévenant que "quelle que soit l'activité, ce n'est pas une bonne option de se fâcher avec ses distributeurs".

Même chose pour Free qui a publié lundi soir un bandeau d'information sur sa Freebox, indiquant la fin prochaine de la diffusion des chaines du groupe TF1, dont le contrat qui lie Free à la chaîne doit prendrefin le 31 mars. "Depuis plusieurs mois nous négocions avec le groupe TF1 qui après quinze ans de distribution sur nos réseaux, a décidé d’exiger une rémunération infondée pour des chaînes disponibles gratuitement en TNT et sur Internet. La rémunération demandée étant incompatible avec notre volonté de maintenir notre tarif nous sommes contraints d’interrompre la diffusion de TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI. Nous espérerons remédier à cette situation rapidement", pouvaient lire les abonnés de Free.

Une situation pas encore bloquée

Si l'impact de l'arrêt de la diffusion par Canal+ n'aura qu'un impact limité sur les audiences du groupe comme l'a explique Publicis Media France (1 à 2%), la coupure du signal par Orange et free pourraient avoir des effets plus importants. Publicis Media estime d'ailleurs que "sur les 20 à 25% d’audience en provenance d’Orange, on pourrait imaginer une perte d’audience réelle de 5% pour TF1". Pire, l'ex-France Telecom pourrait "diminuer la publicité TV qu’il fait sur les antennes de TF1 (autour de 1,5% des revenus publicitaires de TF1)", explique l'analyste d'Oddo.

Si la situation semble donc compliquée, elle n'est pas pour autant bloquée. "M6 a signé des accords de diffusion avec SFR ( (actionnaire à 49% de NextRadioTV, propriétaire de BFMTV dont ce site web), Orange, Canal+ et Bouygues, ce qui signifie que ces opérateurs ne sont pas opposés au principe de payer, mais ne veulent juste pas surpayer", soulignent les analystes d'Oddo. Pour qui, "TF1 finira pas trouver un accord, mais au risque de devoir baisser ses prétentions". Au final, ils estiment que "TF1 finira par facturer un total de 45 millions d'euros par an aux opérateurs, contre 70 millions d'euros précédemment, et maintiennent donc leur recommandation "Achat" ainsi que leur objectif de cours de 14,5 euros.

S. B. - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TF1 en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.80 % vs +2.06 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat