Bourse > Telecom italia spa > Telecom italia spa : Vivendi obtient satisfaction en AG
TELECOM ITALIA SPATELECOM ITALIA SPA TIT - IT0003497168TIT - IT0003497168
0.790 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
0.790 €Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Telecom italia spa : Vivendi obtient satisfaction en AG

tradingsat

(CercleFinance.com) - Premier actionnaire de Telecom Italia (TI) depuis cette année, le holding français Vivendi peut se prévaloir de deux succès lors des assemblées générales (AG) que TI a organisé hier : non seulement il ne sera pas dilué, contrairement à ce que le conseil d'administration de TI avait proposé, mais les nominations de ses administrateurs ont été ratifiées.

A la Bourse de Milan, l'action ordinaire Telecom Italia prend 1% à 1,14 euros quand à Paris, celle de Vivendi stagne vers 19,1 euros (- 0,2%).

Hier non loin de Milan, Telecom Italia avait convoqué ses actionnaires pour deux AG successives. La première, de nature ordinaire, portait sur le projet de conversion des actions dites d'épargne en actions ordinaires.

Or la plupart des grands actionnaires, dont Vivendi, ne détiennent que des actions ordinaires, par exemple 20,5% dans le cas du holding français, et jusqu'à 15% pour Xavier Niel, principal actionnaire d'Iliad. Autant dire que l'adoption de cette résolution aurait dilué les participations des deux français, sur l'initiative du conseil d'administration de Telecom Italia, qui avait présenté la mesure. Vivendi l'avait d'ailleurs mal pris, en indiquant auparavant le vote qu'il s'abstiendrait sur ce projet dont il doutait de l'intérêt.

Pour Vivendi (comme pour Xavier Niel), c'est une victoire : la majorité qualifiée des 66% des voix nécessaire à l'adoption de la première mesure n'a pas été atteinte, même s'il s'en est fallu de peu (62,5%).

Et ce n'est pas fini puisque lors de l'AG extraordinaire qui a suivi, Vivendi a obtenu la majorité simple alors requise (soit 53% alors que 50% étaient nécessaires) pour une résolution qu'il avait fait inscrire à l'ordre du jour, à savoir : le passage de 13 à 17 du nombre d'administrateurs au conseil de Telecom Italia. Les quatre nouveaux entrants étaient proposés par Vivendi et comprenaient d'ailleurs le président de son directoire, Arnaud de Puyfontaine.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI