Bourse > Stmicroelectronics > Stmicroelectronics : Perte nette stable au 1er trimestre
STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS STM - NL0000226223 STM - NL0000226223   SRD PEA PEA-PME
20.575 € +1.11 % Temps réel Euronext Paris
20.050 €Ouverture : +2.62 %Perf Ouverture : 20.600 €+ Haut : 19.900 €+ Bas :
20.350 €Clôture veille : 1 819 640Volume : +0.20 %Capi échangé : 18 735 M€Capi. :

Stmicroelectronics : Perte nette stable au 1er trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - ST Micro a terminé le 1er trimestre de son exercice 2013 sur une perte nette part du groupe quasi-stable de 171 millions de dollars (- 0,19 dollar par action), en raison notamment de la quote-part de 50% que le groupe détient encore dans ST-Ericsson, dont le démantèlement est toujours attendu au 3ème trimestre.

Sur la période, les ventes nettes (GAAP) du spécialiste franco-italien des semi-conducteurs ont reculé symboliquement de sept millions de dollars, à 2.003 millions.

La perte d'exploitation (en données GAAP), à 281 millions, recule par rapport aux 352 millions de pertes enregistrées au T1 2012. La marge brute s'établit à 31,3%, contre 29,6% un an plus tôt.

En données non GAAP, avant charges de dépréciations, restructurations et éléments exceptionnels, la perte d'exploitation s'établit à 180 millions, contre 280 millions un an plus tôt.

'Sans ST-Ericsson, le chiffre d'affaires du premier trimestre n'a baissé que de 3% par rapport au quatrième trimestre 2012 : c'est mieux que la saisonnalité habituelle', indique la direction.

Selon le PDG Carlo Bozotti, 'le chiffre d'affaires et la marge brute du premier trimestre sont en ligne avec le point médian de nos prévisions'

'Qui plus est, sans ST-Ericsson et en dépit d'un environnement macroéconomique encore fragile, nos activités ont moins souffert que d'habitude de l'effet de saisonnalité, grâce à la forte performance des microcontrôleurs et de l'électronique de puissance et de puissance intelligente pour les applications industrielles et automobiles', a ajouté Carlo Bozotti.

Le groupe rappelle qu'il a conclu un accord prévoyant la fin de la co-entreprise ST-Ericsson, qui devrait intervenir au 3ème trimestre. “Comme annoncé précédemment, ST estime le montant des débours liés au démantèlement de ST-Ericsson dans une fourchette comprise entre 350 et 450 millions de dollars, dont 83 millions de dollars ont déjà été décaissés au premier trimestre 2013”, ajoute le ST Micro.

Au 30 mars, la situation de trésorerie nette se situait à 1,1 milliard de dollars.

En guise de perspectives pour le 2ème trimestre 2013, ST Microelectronics table sur un “chiffre d'affaires supérieur à la saisonnalité, avec une croissance d'environ 7% par rapport au premier trimestre 2013 au point médian de nos prévisions.” Les ventes totales devraient donc s'inscrire en hausse de 3%. La marge brute est attendue vers 32,7%.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...