Bourse > Stmicroelectronics > Stmicroelectronics : Samsung aurait dit non à ST-Ericsson, qui peine à trouver un repreneur
STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS STM - NL0000226223STM - NL0000226223
14.050 € -0.11 % Temps réel Euronext Paris
14.070 €Ouverture : -0.14 %Perf Ouverture : 14.145 €+ Haut : 14.000 €+ Bas :
14.065 €Clôture veille : 99 346Volume : +0.01 %Capi échangé : 12 793 M€Capi. :

Stmicroelectronics : Samsung aurait dit non à ST-Ericsson, qui peine à trouver un repreneur

Les marchés restent prudents sur le dossierLes marchés restent prudents sur le dossier

(Tradingsat.com) - Grande prudence aujourd'hui sur le dossier STMicroelectronics en réaction à une information de Bloomberg, qui évoque des complications autour de ST-Ericsson. Le marché préfère donc ne pas prendre de risque sur l'action du groupe de semi-conducteurs, stable ce mercredi matin vers les 5,8 euros à la Bourse de Paris.

La coentreprise "wireless" en difficulté détenue à 50/50 par ST et Ericsson peinerait en effet à trouver un repreneur après trois mois de recherche, à en croire six sources proches de la situation citées par l'agence anglo-saxonne, selon laquelle les propriétaires commencent à perdre patience et envisagent de mettre fin au partenariat vieux de quatre ans.

Samsung n'en veut pas

Plusieurs acquéreurs potentiels auraient été approchés, parmi lesquels le géant de l'électronique Samsung, mais sans succès. Le nom d'une compagnie chinoise aurait également circulé, indiquait il y a quelques jours un analyste également cité par Bloomberg.

L'annonce lundi de la démission de Didier Lamouche de ses fonctions de PDG de ST-Ericsson et de COO de STMicroelectronics a alimenté les spéculations sur l'avenir du fabricant de puces pour téléphones mobile, dont ST souhaite se séparer après une période de transition qui devrait se terminer durant le troisième trimestre 2013.

STMicro finalise actuellement sa décision concernant les options stratégiques disponibles et s'est engagée à "assurer une sortie sans heurts et dans les délais impartis", avait déclaré la société lors de la publication fin janvier de ses comptes annuels.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI