Bourse > Stmicroelectronics > Stmicroelectronics : Perte nette au 4ème trimestre, stabilisation du marché espérée en 2012
STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS STM - NL0000226223 STM - NL0000226223   SRD PEA PEA-PME
20.350 € -0.61 % Temps réel Euronext Paris
20.650 €Ouverture : -1.45 %Perf Ouverture : 20.815 €+ Haut : 20.140 €+ Bas :
20.475 €Clôture veille : 2 561 300Volume : +0.28 %Capi échangé : 18 530 M€Capi. :

Stmicroelectronics : Perte nette au 4ème trimestre, stabilisation du marché espérée en 2012

Perte nette au 4ème trimestre, stabilisation du marché espérée en 2012Perte nette au 4ème trimestre, stabilisation du marché espérée en 2012

(Tradingsat.com) - STMicroelectronics a fait état lundi soir, au titre du quatrième 2011, d'un recul de 22,7% de son chiffre d'affaires à 2 191 millions de dollars, contre 2 833 millions de dollars un an plus tôt. Une baisse "conforme à nos attentes et [qui] n'a épargné aucune région", commente le fabricant franco-italien de semiconducteurs.

Le groupe a enregistré sur la même période une perte d'exploitation de -132 millions de dollars, contre un bénéfice de 213 millions de dollars un an plus tôt, et une perte de -23 millions de dollars au troisième trimestre 2011. Dans le même temps, le résultat net tombe dans le rouge : il ressort en perte de -11 millions de dollars, contre des bénéfices de 219 millions de dollars et de 71 millions de dollars au quatrième trimestre 2010 et au troisième trimestre 2011 respectivement.

"Comme prévu, la marge brute a reculé de 240 points de base par rapport au troisième trimestre, essentiellement en raison d'une baisse des volumes liée à la réduction des stocks qui a abouti à une sous-utilisation des capacités de production des usines", souligne STMicroelectronics. La marge brute est ainsi passée de 35,8% au troisième trimestre 2011 (et 39,9% au quatrième trimestre 2010), à 33,4%.

Evoquant les perspectives relatives à l'activité du premier trimestre 2010, Carlo Bozotti « pens[e] que le carnet de commandes a touché son point bas ».

« Au regard du premier trimestre, nous espérons que les facturations fassent de même, car nous voyons un niveau de facturations plus élevé que la saisonnalité des activités détenues à 100% par ST compensé par une perfomance du chiffre d'affaires de ST-Ericsson significativement plus faible », poursuit le dirigeant.

Enfin, Carlo Bozotti fait remarquer que « Les premières prévisions des analystes de l'industrie indiquent que le marché global des semi-conducteurs devrait se stabiliser en 2012 ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...