Bourse > Stmicroelectronics > Stmicroelectronics : L'action bondit, dopée par le retour en grâce de Nokia
STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS STM - NL0000226223STM - NL0000226223
13.650 € -0.55 % Temps réel Euronext Paris
13.770 €Ouverture : -0.87 %Perf Ouverture : 13.995 €+ Haut : 13.620 €+ Bas :
13.725 €Clôture veille : 1 948 120Volume : +0.21 %Capi échangé : 12 429 M€Capi. :

Stmicroelectronics : L'action bondit, dopée par le retour en grâce de Nokia

STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS

(Tradingsat.com) - Affaibli par l'essor fulgurant d'Apple, la concurrence asiatique et les difficultés économiques en Europe, Nokia est peut-être sur le point de renverser la tendance après plusieurs trimestres décevants.

A l'occasion de la publication de ses résultats préliminaires, le géant de la téléphonie mobile a annoncé jeudi avoir dépassé les attentes au quatrième trimestre grâce au succès de ses smartphones Asha et Lumia, dont les performances sont bien meilleures que prévu.

Stephen Elop, le directeur général de Nokia, évoque un solide T4 marqué par un segment Terminaux & Services profitable et des bénéfices record pour la division Nokia Siemens Networks.

Le titre s'envole de 16% environ à Francfort, ce qui dope l'action STMicroelectronics (+4%), actuellement en tête des hausses du CAC 40. Rappelons que le groupe de semi-conducteurs est très exposé à l'activité de Nokia, son principal client.

Nokia publiera ses résultats annuels de l'exercice 2012 le 24 janvier. En attendant, la société peut d'ores et déjà affirmer que la marge opérationnelle non-IFRS de sa division téléphonie mobile est désormais attendue entre 0 et 2% au quatrième trimestre 2012.

Nokia Siemens Networks, sa filiale d'infrastructures télécoms, a fait état sur le T4 d'un troisième trimestre consécutif de "profitabilité sous-jacente", et devrait dégager une marge opérationnelle non-IFRS comprise entre 13 et 15%.

L'effet saisonnalité devrait cependant avoir un impact négatif sur les résultats du premier trimestre 2013, en comparaison du quatrième trimestre 2012. Même chose pour la division Devices & Services, qui devrait en outre pâtir d'un environnement toujours très concurrentiel.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...