Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOPRA STERIA GROUP

SOP - FR0000050809 SRD PEA PEA-PME
127.200 € +3.00 % Temps réel Euronext Paris

Sopra steria group : Après une cyberattaque, les mauvaises nouvelles s'accumulent pour Sopra Steria

mercredi 28 octobre 2020 à 16h38
Sopra dévisse en Bourse

(BFM Bourse) - La mauvaise passe se poursuit pour Sopra Steria. Quelques jours après avoir subi une cyberattaque "dont les impacts restent à chiffrer", le groupe de services informatiques publie des résultats trimestriels décevants. Dans un marché en chute libre, le titre est durement sanctionné.

Les publications se suivent et ne se ressemblent pas pour Sopra Steria. Alors que son premier semestre avait été applaudi par le marché le 29 juillet dernier (+12,3% sur la séance), les résultats pour le compte de son troisième trimestre publié mercredi avant Bourse sont sanctionnés. À 14h40, le titre du groupe de services informatiques plonge de 13,1% à 101,6 euros, au plus bas depuis fin mai dernier après avoir déjà nettement reflué au cours des cinq dernières séances. Seul le groupe de conseil en ingénierie Alten (-13,9%) fait moins bien au sein d'un SBF en repli de plus de 3% à ce stade.

Après être parvenu à limiter le recul de son activité à 2,6% en organique sur les six premiers mois de l'année, Sopra Steria a vu ses revenus se contracter de 5,9% à à 987,6 millions d'euros, entre juillet et septembre. Les analystes étaient plus optimistes et visaient des revenus en repli de 5% à données comparables à 1,015 milliard d'euros.

Chute d'activité dans le secteur aéronautique

Si le repli organique enregistré est plus faible qu'au deuxième trimestre (-8,6%), il traduit les difficultés persistantes du groupe, toujours pénalisé par la chute de l'activité dans le secteur aéronautique initiée au deuxième trimestre (-20%) mais encore plus marquée sur les trois derniers mois (environ -30%). Sopra Steria assure la maîtrise d’œuvre du système d’information de gestion de toute la documentation technique des avions, des pièces de rechange, ainsi que le support aux compagnies aériennes clientes d'Airbus, et compte également de nombreux partenariats avec les équipementiers comme Safran ou Thales. Le repli drastique de l'activité du secteur face à la crise sanitaire s'est donc mécaniquement répercutée sur celui du groupe qui se revendique "leader européen de la transformation numérique".

La contraction de l'activité observée au troisième trimestre concerne principalement la France, premier marché du groupe (37% des revenus), avec un repli des ventes de 15,4% (en organique) à 365,5 millions d'euros principalement dû au secteur aéronautique, alors que les activités liées à la défense et aux services publics ont permis de compenser partiellement la baisse. À l'inverse, le chiffre d'affaires au Royaume-Uni (17,6% des revenus du groupe) et dans le reste de l'Europe (29,5% des revenus) est resté en progression, de respectivement 6,2% et 0,4%, notamment grâce à la Scandinavie, la Belgique et des contrats dans le secteur bancaire en Allemagne, via sa filiale Sopra Banking Software.

Pour 2020, le groupe table sur un repli organique de son chiffre d'affaires entre 2% et 4%, un taux de marge opérationnelle d’activité compris entre 6% et 7% et un flux net de trésorerie disponible compris entre 80 et 120 millions d'euros. "La performance des neufs premiers mois de l’année 2020 et les premières tendances pour le quatrième trimestre 2020 sont en ligne avec ces objectifs", a indiqué Sopra Steria dans un communiqué.

Impacts incertains d'une cyberattaque

Le groupe y revient également sur la cyberattaque "très rapidement détectée le 20 octobre dernier (et précise qu'il a été établi que celle-ci avait été lancée "quelques jours seulement avant sa détection") mais ajoute que ses "impacts potentiels sur ces objectifs restent cependant à chiffrer" et feront l'objet d'une communication ultérieure. Le virus a été identifié: il s’agit d’une nouvelle version du ransomware Ryuk, "jusque-là inconnue des éditeurs d’antivirus et des agences de sécurité, souligne Sopra Steria, qui estime que "les mesures immédiatement mises en œuvre ont permis de contenir la propagation du virus à une partie limitée des installations du groupe et de préserver ses clients".

"À ce jour et après des recherches approfondies, Sopra Steria n’a pas constaté de fuites de données ou de dommages causés aux systèmes d’information de ses clients" et le groupe estime qu'un retour à la normale prendra quelques semaines.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOPRA STERIA GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat