Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOLUTIONS 30 SE

S30 - FR0013379484 SRD PEA PEA-PME
7.070 € -4.33 % Temps réel Euronext Paris

Solutions 30 se : La contre-attaque médiatique du patron de Solutions 30 redonne un peu d'air à l'action

mercredi 26 mai 2021 à 11h11
Le patron de Solutions 30 Gianbeppi Fortis sur BFM Business le 26 mai 2021

(BFM Bourse) - Gianbeppi Fortis, qui était invité sur BFM Business, est monté au front pour défendre son groupe. Des explications qui n'éclaircissent pas tous les points d'ombre de ce dossier mais qui semblent redonner un peu d'espoir à certains actionnaires. Le titre rebondit en Bourse.

"Nous sommes au combat", "on ne va pas lâcher l'affaire". Le patron de Solutions 30 Gianbeppi Fortis a lancé ce mercredi sur BFM Business sa contre-attaque médiatique. Une intervention qui ne permet pas cependant de lever toutes les zones d'ombre sur ce dossier.

Certes, Gianbeppi Fortis (voir l'interview complète ici) reconnaît "une journée terrible pour les actionnaires" lundi, avec une action qui s'est effondrée de 70% après deux semaines de suspension de cotation. Le titre avait à nouveau reculé de près de 8% mardi. Mais le patron du spécialiste de l'installation de la fibre et de compteurs électriques Linky assure n'avoir perdu aucun client ces derniers mois.

L'entreprise française, qui revendique 819 millions de chiffre d'affaires en 2020, n'a pas pu obtenir une certification de ses comptes par le cabinet EY, ce dernier se disant dans "l'impossibilité d'exprimer une opinion d'audit". Solutions 30 confirme avoir saisi la justice. "Nous avons demandé avec l'aide du tribunal de commerce de Bobigny d'avoir un médiateur qui va nous aider dans la négociation avec EY, pour une transition avec EY, à la recherche d'un nouveau commissaire aux comptes pour pouvoir avoir des comptes 2020 approuvés et pouvoir continuer", a indiqué Gianbeppi Fortis.

"Quelques mois" pour régler le problème des comptes

Le patron de Solutions 30, qui détient 16,2% du capital du groupe via sa holding, réclame encore "quelques mois" pour régler ce problème.

Gianbeppi Fortis a aussi répondu aux critiques concernant le désengagement en deux temps d'un des fondateurs du groupe Karim Rachedi. Car avec la publication du rapport annuel dimanche, on a appris que ce dernier avait encore vendu en novembre dernier plus de 2% du capital de l'entreprise pour passer sous le seuil des 5% de détention en novembre dernier. C'est-à-dire deux mois après que le groupe a intégré le SBF 120, le deuxième indice de référence du marché parisien. Et c'est aussi un mois avant la publication d'un rapport anonyme qui a étrillé le groupe.

Ce même ancien dirigeant avait déjà vendu pour 16,8 millions d'euros d'actions en novembre 2019, soit quelques mois après que le groupe change de statut et intègre le compartiment A sur Euronext, autrement dit passe du marché non réglementé au marché réglementé. Sur ce point, Gianbeppi Fortis assure que "c'était prévu" et qu'il n'y a "pas de conflit" avec Karim Rachedi.

Des données financières qui ont dû être ajustées

En revanche, il y a toujours des éléments dans sa ligne de défense qui prêtent le flanc aux critiques. D'une part, Gianbeppi Fortis parle d'un "audit indépendant" de Deloitte et de Didier Kling pour faire suite aux allégations du fonds Muddy Waters, qui accuse l'entreprise de manipulations comptables et de liens avec du blanchiment d'argent. Pour rappel, ces accusations ont été qualifiées de mensongères par Solutions 30, qui assure avoir porté plainte au pénal contre le fonds, qui pariait sur la chute en Bourse du groupe et qui a débouclé l'intégralité de ses positions vendeuses mardi. Mais Deloitte et Didier Kling ont expliqué que leur intervention ne constituait "ni un audit ni un examen limité effectué selon les normes d'exercice professionnel applicables" mais de travaux d'analyse des seuls documents mis à sa disposition. Et ce n'est pas du tout le même niveau de vérification des finances du groupe. En outre, Deloitte et Didier Kling ont formulé plusieurs observations. Outre le fait que Deloitte a constaté la disparition de six mois d'emails du PDG, leurs travaux ont amené Solutions 30 a réviser les résultats précédemment publiés au titre de 2020.

Sur leur auditeur, le cabinet EY, qui a donc refusé de s'exprimer sur les comptes pour 2020, Gianbeppi Fortis assure avoir donné tous les éléments demandés. Sur ce plan, c'est parole contre parole, sachant que le cabinet EY est tenu au secret professionnel.

Le dirigeant rappelle également que EY s'était prononcé sans réserve sur les comptes 2019 et sur le premier semestre 2020. À raison, mais il faut aussi souligner que les comptes 2019 ont dû être retraités à la suite des investigations de Deloitte et Didier Kling et que pour 2020, le résultat net a lui aussi été ajusté à la baisse par rapport à ce qui avait été indiqué fin avril. Le résultat net a ainsi diminué de 2,4 millions d'euros en raison de la prise en compte d'une charge d'impôt supplémentaire.

Des questions encore en suspens

Plusieurs questions sont encore en suspens. Pourquoi ne pas avoir indiqué fin avril qu'il y avait un problème sur la certification des comptes ? Et pourquoi avoir suspendu de cotation si longtemps sans plus d'explications ? Pourquoi avoir indiqué que le groupe ne savait pas ce qui posait problème à EY, alors que leurs discussions avec le cabinet les avait forcément alertés ? Et surtout, quand les comptes audités seront-ils publiés ?

Généralement, les marchés n'aiment ni le flou ni les incertitudes. Mais l'intervention de Gianbeppi Fortis semble avoir redonné espoir à quelques actionnaires. Vers 10h30, l'action rebondissait de 10,16% à 3,080 euros. Le titre reste toutefois en baisse de 70% depuis le 1er janvier.

Jean-Louis Dell'Oro - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOLUTIONS 30 SE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat