Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOLUTIONS 30 SE

S30 - FR0013379484 SRD PEA PEA-PME
7.280 € +2.46 % Temps réel Euronext Paris

Solutions 30 se : EY n'a pas reçu de Solutions 30 les informations nécessaires à son audit, la firme continue à se défendre

dimanche 23 mai 2021 à 16h28

(BFM Bourse) - L'entreprise, cible depuis décembre dernier d'accusations de malversations comptables et de liens avec le blanchiment d'argent, a fini par publier dimanche le rapport du cabinet d'audit. Ce dernier affirme que le groupe "ne nous a pas communiqué certaines informations nécessaires à la réalisation de notre audit". Solutions 30 se dit "en profond désaccord" et maintient que sa trésorerie s'élève à 159 millions d'euros.

La firme luxembourgeoise Solutions 30 apporte dimanche un éclaircissement majeur aux questions qui fusent parmi ses actionnaires depuis vendredi soir. Le groupe a en effet d'abord fait savoir que le cabinet en charge de l'audit de ses comptes, EY, l'avait informé jeudi qu'il n'était pas en mesure "de formuler une opinion sur ses comptes annuels 2020, sans toutefois remettre son rapport définitif qui intègre le fondement de cette impossibilité d’exprimer une opinion".

Interrogé par l'Agefi, EY Luxembourg s'est refusé à commenter, invoquant le secret professionnel, tout en précisant que "les déclarations contenues dans le communiqué de presse de Solutions 30 reflètent les affirmations de la société, et non celles d'EY", a indiqué le cabinet.

Solutions 30 a publié dimanche après-midi son rapport financier 2020, sur la base des états financiers consolidés tels qu’approuvés par le conseil de surveillance lors de sa réunion du 21 mai ainsi que, finalement, le fameux rapport du réviseur d’entreprises agréé, EY, qui indique son "Impossibilité d’exprimer une opinion" en donnant bien la raison invoquée par le cabinet.

"Nous avons été nommés pour effectuer l'audit des états financiers consolidés de Solutions 30 SE et de ses filiales (le « Groupe »), comprenant l’état de la situation financière consolidée au 31 décembre 2020, ainsi que l’état du résultat global consolidé, l'état consolidé des variations dans les capitaux propres et le tableau consolidé des flux de trésorerie pour l'exercice clos à cette date, et les notes aux états financiers consolidés, incluant un résumé des principales méthodes comptables. Nous n'exprimons pas d'opinion sur les états financiers consolidés ci-joints du Groupe. En raison de l'importance du point décrit dans le paragraphe « Fondement de l'impossibilité d'exprimer une opinion » de notre rapport, nous n'avons pas été en mesure de recueillir des éléments probants suffisants et appropriés pour fonder une opinion d'audit sur ces états financiers consolidés", mentionne EY.

EY fonde sa position sur le fait que "Le Groupe ne nous a pas communiqué certaines informations nécessaires à la réalisation de notre audit. Dans ce contexte, nous n’avons pas pu recueillir des éléments probants suffisants et appropriés justifiant la nature, la substance, la valeur et la conformité avec les lois et règlements de certaines transactions réalisées par le Groupe et déterminer si ces transactions ont été conclues avec des parties liées y compris les membres de la direction. De plus, le Groupe n’a pas donné suite à nos demandes de diligences complémentaires en lien avec les travaux d’investigation diligentés par le Conseil de surveillance."

Le cabinet ajoute : "Nous n'avons pas reçu de la part de personnes responsables du Groupe toutes les déclarations écrites que nous avons demandées. En raison de ces circonstances, nous avons conclu que les incidences éventuelles sur les états financiers consolidés d'anomalies non détectées pourraient être à la fois significatives et avoir un caractère diffus. Par conséquent, nous n'avons pas été en mesure de déterminer si des ajustements significatifs auraient pu, le cas échéant, s'avérer nécessaires sur les états financiers consolidés du Groupe au 31 décembre 2020."

Solutions 30 se déclare "en profond désaccord avec les fondements exprimés par EY". L'entreprise assure que ses équipes "ont répondu avec diligence aux demandes de documents et d’information du réviseur d’entreprises et ont communiqué l’intégralité des éléments dont dispose le Groupe. EY a eu toute latitude pour mener les diligences complémentaires, sans restriction, notamment celles en lien avec les travaux d’investigation diligentés par le Conseil de surveillance, qu’il estimait nécessaires pour exprimer son opinion. EY a d’ailleurs mené des travaux complémentaires et très approfondis allant au-delà des travaux habituels de clôture des comptes".

S’agissant des transactions avec les parties liées -un des principaux points d'attaque de Muddy Waters, qui a souligné de nombreuses transactions suspicieuses- la société renvoie à la note 17 des comptes consolidés 2020 qui en fait l’inventaire et qui indique notamment que celles-ci "ont toutes été réalisées à des conditions normales de marché".

La firme réfute la conclusion d’EY selon laquelle des "anomalies non détectées pourraient être à la fois significatives et avoir un caractère diffus". Le modèle d’affaires de Solutions est simple, selon l'entreprise : la totalité des interventions du groupe sont gérées de manière centralisée, avec une traçabilité sur l’ensemble de la chaine, de l’ordre de mission à sa facturation auprès des clients grands comptes.

Par ailleurs, Solutions 30 confirme que sa position de trésorerie atteint 159 millions d'euros comme mentionné à l'actif du bilan au terme de l'exercice écoulée, telle que "constatée en totalité au crédit des comptes bancaires du Groupe".

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOLUTIONS 30 SE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +32.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat