Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOCIETE GENERALE

GLE - FR0000130809 SRD PEA PEA-PME
16.340 € -3.30 % Temps réel Euronext Paris

Societe generale : La socgen propose un retour graduel sur les actifs risqués

jeudi 11 décembre 2008 à 16h17
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - Les stratégistes de Société générale écartent l'hypothèse d'une dépression, voient l'économie sortir de la récession en 2009 et préconisent un retour progressif sur les actifs risqués devenus particulièrement bon marché (actions et le crédit).

Dans un document communiqué à la presse, ils soulignent que, contrairement à ce qui s'est passé lors la crise de 1929 aux Etats-Unis et au début de la déflation au Japon, les autorités publiques ont agi vite et massivement, ce qui, ajouté à la chute des prix des matières premières, devrait mettre un terme à la récession dès 2009.

Société générale prévoit un scénario macroéconomique 2009 en "V", avec au premier trimestre 2009 le point le plus bas de la récession.

"D'un plus bas de -0,1% de croissance au 1er trimestre, les économies du G8 vont probablement connaître une reprise en 'V' avec une croissance repassant à +1,8% en rythme annuel avant la fin 2009", écrivent-ils en soulignant toutefois que cette croissance restera faible et en-dessous de son potentiel de 3% jusqu'en 2010.

"Les craintes de déflation devraient disparaître progressivement et le scénario de 'reflation' se matérialiser dans le courant de 2009 et de 2010", expliquent-ils.

"A un horizon d'un an, nous profiterons du pessimisme extrême atteint au 4e trimestre 2008 et au probablement au 1er trimestre 2009 pour accroître la pondération d'actifs risqués", ajoutent-ils.

L'amélioration des conditions économiques, les valorisations très basses et le processus de reflation attendu en 2009 auront un impact sur le crédit et "cela devrait nous permettre d'accroître notre pondération neutre sur cette classe d'actifs", disent les stratégistes.

De même, si le courant vendeur continue de peser sur les actions, SG suggère d'en profiter pour augmenter leur pondération dans un portefeuille diversifié.

Après avoir sous-pondéré à 48% les actions, SG préconise de revenir à 55% avec maintien d'une surpondération sur les actions japonaises (de 13,2% à 15%) et américaines (de 24,7% à 25%) et d'une sous-pondération des actions européennes, relevées de 5,8% à 10,5%.

SG continue de surpondérer les obligations mais accroît légèrement leurs poids (de 28,7% à 32%), l'essentiel allant au marché du crédit des entreprises européennes, qui a intégré dans ses cours des situations catastrophiques.

La sous-pondération des emprunts d'Etat demeure. SG souligne qu'à court terme, ils sont soutenus par la perspective de baisse des taux des banques centrales mais qu'à long terme ils risquent de subir l'effet de l'aggravation des déficits publics du fait des plans de relance.

SG sous-pondère les matières premières et réduit le cash dans son portefeuille qui, après avoir joué un rôle de protection en 2008, va "devenir une classe d'actifs moins attractive".

Raoul Sachs, édité par Jacques Poznanski

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOCIETE GENERALE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat