Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOCIETE GENERALE

GLE - FR0000130809 SRD PEA PEA-PME
16.686 € -3.70 % Temps réel Euronext Paris

Societe generale : Fraude à la société générale, lagarde demande plus de contrôles

jeudi 24 janvier 2008 à 16h40
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - Christine Lagarde a demandé à la Commission bancaire de réfléchir à la mise en place de "contrôles opérationnels additionnels" pour éviter toute répétition de la fraude massive frappant la Société générale.

Lors de la séance de questions d'actualité au Sénat, la ministre de l'Économie a insisté sur le caractère exceptionnel cette crise, qu'il faut distinguer "très clairement" des turbulences financières actuelles.

"C'est une situation exceptionnelle qui se traduit par des pertes très importantes", a-t-elle dit devant les sénateurs qui l'interrogeaient sur les conséquences de cette fraude sur l'économie française.

"Ma conviction c'est que les fondamentaux de l'économie française sont solides et ils n'ont rien à voir", a-t-elle fait valoir.

En ce qui concerne la Société générale, "les faits sont de nature à inquiéter mais je pense que compte tenu du diagnostic qui a été fait et de l'augmentation de capital lancée (par la SocGen) qu'il n'y a pas lieu d'avoir ce type d'inquiétude et surtout de faire d'amalgame entre les différents types de provisions et de pertes annoncées" par la banque, a expliqué Christine Lagarde.

Cette fraude "massive" qui se traduit par des "pertes très importantes" doit être "distinguée très clairement des provisions qui ont été prises par la Société générale par ailleurs" en raison de la crise du subprime, a-t-elle insisté.

De plus, "nonobstant ces pertes, qui sont considérables et liées à deux facteurs qui sont très différents, la Société générale se débrouille néanmoins pour dégager un résultat bénéficiaire", a salué la ministre de l'Économie.

Elle a précisé avoir demandé à la Commission bancaire de lui proposer "un certain nombre de contrôles additionnels, et notamment de contrôles opérationnels, destinés à éviter que ne surgisse à nouveau ce type de situations"

Christine Lagarde souhaite également que l'autorité de surveillance des banques françaises lui rende compte dans les "plus brefs délais" afin de "comprendre pourquoi aucune des malversations de ce salarié fraudeur n'a été décelée".

Laure Bretton

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOCIETE GENERALE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.40 % vs +11.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat