Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SENSORION

ALSEN - FR0012596468 SRD PEA PEA-PME
1.195 € +4.82 % Temps réel Euronext Paris

Sensorion : Le français Sensorion boucle un accord avec l'Institut Pasteur

lundi 27 mai 2019 à 15h11
Sensorion rebondit de 5% avec un accord avec Pasteur dans les thérapies géniques

(BFM Bourse) - La société montpelliéraine de biotechnologies a finalisé un partenariat de recherche qui pourrait lui donner accès à la licence de programmes développés par l'institut de recherche en vue de mettre au point des traitements de thérapie génique pour certaines formes héréditaires de surdité notamment.

Sensorion accélère à la hausse lundi à l'occasion d'une troisième séance consécutive dans le vert. Vers 15h00, le titre de la biotech montpelliéraine bondit de 5,03% à 1,252 euro, après la signature d'un accord-cadre avec l'Institut Pasteur pour le développement de thérapies géniques ciblant les pertes de l'audition.

Alors que le feu vert de l'agence américaine du médicament au Zolgensma de Novartis met justement en lumière le segment des thérapies géniques, Sensorion et l'Institut Pasteur de Paris ont annoncé avoir conclu un accord cadre de partenariat qui octroie à la jeune pousse une option de licences exclusives afin de développer et commercialiser des candidats médicaments en thérapie génique visant à la restauration, le traitement et la prévention de troubles graves de l'audition.

Concrètement, les deux partenaires ont prédéfini les conditions financières pour l'exercice éventuel de deux licences exclusives sur des découvertes de l'unité Génétique et Physiologie de l’audition de Pasteur (en pointe au niveau mondial). Ces licences relèvent de deux projets visant à corriger des formes héréditaires de surdité : le syndrome de Usher de type 1 et les surdités causées par une mutation du gène codant pour l'otoferline (un neurotransmetteur essentiel à l'audition).

Les conditions d'autres licences seront négociées par la suite en fonction des avancées. Enfin, Sensorion bénéficie d’un "droit de préférence" concernant les programmes de recherche de l’Institut Pasteur dans le domaine des maladies génétiques de l’oreille interne en vue de mettre en place des collaborations.

Il est par ailleurs convenu que l'Institut Pasteur pourra résilier l'accord en cas de rachat hostile de Sensorion. "Je suis particulièrement satisfaite de cet accord signé entre l’Institut Pasteur et Sensorion. Il va nous permettre de franchir une nouvelle étape dans la transformation de nos avancées scientifiques en innovation au bénéfice des patients, qu’il s’agisse de contribuer à l’élaboration de nouveaux outils diagnostiques, de faire évoluer le parcours de soin des patients ou de développer des traitements curatifs des atteintes auditives", a déclaré le professeur Christine Petit, présidente du conseil scientifique de la biotech et directrice du département neurosciences de l'Institut et récipiendaire l'an dernier (avec James Hudspeth et Robert Fettiplace) du prix Kavli, la distinction la plus prestigieuse dans ce domaine.

En d'autres termes, cet accord place la société tricolore au premier rang des trop rares entreprises biopharmaceutiques ciblant spécialement les pathologies de l'oreille interne par l'étendue des projets menés. "Aux deux candidats médicament en cours que sont le SENS 111 [traitement de la crise aiguë de vertiges, NDLR] et le SENS 401 [protection des lésions de l'oreille interne] s’ajoutent aujourd'hui des candidats médicaments innovants en thérapie génique permettant de proposer des solutions médicales adéquates pour traiter les maladies handicapantes de l’oreille interne", a souligné la directrice générale de l'entreprise, Nawal Ouzren. Sensorion "sera désormais en mesure d’offrir le pipeline le plus large permettant de développer des options thérapeutiques pour prévenir, traiter et restaurer les pathologies de l’oreille interne", a-t-elle souligné.

L'entreprise estime détenir de réels atouts importants pour devenir à terme un acteur significatif du marché des traitements de l’oreille interne, encore sous-développé par rapport à de nombreux segments du marché pharmaceutique mais qui suscite un intérêt croissant de la part des laboratoires.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SENSORION en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.20 % vs -1.92 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat