Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

S.E.B.

SK - FR0000121709 SRD PEA PEA-PME
139.800 € +0.43 % Temps réel Euronext Paris

S.e.b. : Les ventes d'électroménager explosent et ramènent Seb proche de son pic historique en Bourse

vendredi 23 avril 2021 à 10h30
Seb réalise un début d'année exceptionnel

(BFM Bourse) - Référence mondiale du petit équipement domestique, le groupe SEB affiche un niveau d'activité exceptionnel sur les trois premiers mois de l'année, sa croissance organique ressortant à plus de 30%, quand les analystes misaient sur 18%. Le titre revient à proximité de son sommet historique de janvier 2018.

Les confinements successifs ont visiblement transformé une partie de la population mondiale en véritables marmitons, à en croire l'engouement observé sur les produits du géant français du petit électroménager SEB. Le groupe, qui s'appuie sur un portefeuille de 31 marques -parmi lesquelles Tefal, Seb, Rowenta, Moulinex ou encore Krups- a ainsi enregistré une flambée de 27,4% de ses ventes (et même de 30,9% à périmètre et changes constants) au premier trimestre, à 1,896 milliard d'euros, dépassant assez nettement son niveau d'activité pré-Covid (1,72 milliard d'euros au premier trimestre 2019). Cette croissance ressort par ailleurs "substantiellement au-delà des attentes" des analystes interrogés par Bloomberg qui tablaient sur une croissance organique de 18% relève Sarah Thirion, analyste chez Midcap Partners en charge du dossier.

Cette "excellente performance" dixit le groupe a été principalement "nourrie par l’activité grand public (qui représente 92% de ses revenus, NDLR), en progression organique de 39,1%", ce qui résulte de la "conjugaison de plusieurs facteurs positifs" détaille Seb. Le groupe bourguignon fondé en 1857 et toujours détenu à plus d'un quart (25,7%) par la famille (Lescure) du fondateur cite pêle-mêle "une demande très soutenue pour le petit électroménager et les articles culinaires, une dynamique toujours solide des ventes en ligne, et qui se pérennise, ainsi qu'un environnement globalement moins promotionnel se traduisant par des ventes de qualité".

Seb évoque également "une base de comparaison faible issue de l'effet très pénalisant sur l'activité des mesures de restriction mises en place à l'apparition de l'épidémie de Covid-19 au premier trimestre 2020", quand le groupe avait subi un recul organique de ses ventes de 15,6%.

Par région, toutes les zones géographiques sont en croissance organique à deux chiffres sur les trois premiers mois de l'année, avec notamment un bond de 41,5% pour le pôle "Europe, Moyen-Orient et Afrique" quand l'Asie, qui représente un tiers des ventes, a vu celles-ci croître de 29,1% (dont 30,2% en Chine).

"Le résultat opérationnel d'activité de la période s’inscrit à 198 millions d'euros, en net redressement (18 millions d'euros un an plus tôt et 138 millions d'euros au premier trimestre 2019, NDLR) et traduisant une marge de 10.7% dans les standards haut du groupe et très supérieure aux attentes" observe par ailleurs Sarah Thirion, selon qui cette réalisation "reflète la progression de la topline et la qualité des ventes ainsi que la normalisation de l’activité industrielle".

Après ce début d'année exceptionnellement vigoureux, "le groupe anticipe des ventes encore très dynamiques au deuxième trimestre", dopées par l'activité grand public, et anticipe un second semestre stable par rapport à l'an dernier. Dans ces conditions, il dit tabler sur une croissance des ventes d'environ 10% en 2021. La marge opérationnelle d'activité pourrait, elle, être proche de 10%, précise la société.

Sarah Thirion estime également que Seb "présente des atouts majeurs pour continuer de surperformer le marché du petit électroménager avec une prépondérance de la "cooking expertise" en son mix (65% du chiffre d'affaires) qui surperforme historiquement le marché, ce qui sera à notre sens renforcé post-Covid". Toujours à l'achat, l'analyste rehausse légèrement sa cible de 190 à 196 euros.

À 10h30, le titre Seb enregistre l'une des meilleures performances de l'ensemble de la cote avec un gain de 4,1% à 150,3 euros qui le ramène proche de son plafond historique atteint en janvier 2018 à plus de 157 euros.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur S.E.B. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +35.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat