Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
73.300 € +0.88 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : Sanofi confiant de retrouver de solides positions en oncologie

Sanofi confiant de retrouver de solides positions dans l'oncologie

par Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Sanofi estime être sur la bonne voie pour retrouver une position de premier plan sur le marché très disputé de l'oncologie dans les années qui viennent, à la faveur de ses traitements d'immunothérapie et de nouveaux domaines d'activité tels que l'oncologie moléculaire.

"Nous avons raté le train de l'immunologie ces dernières années mais nous sommes déterminés à refaire le terrain perdu et nous disposons d'un nombre significatif d'actifs", a dit mercredi à des journalistes Jorge Insuasty, vice-président senior et responsable global du développement au sein du laboratoire pharmaceutique français.

Sanofi met au point 10 nouveaux médicaments contre le cancer. Un seul - l'agent immunothérapeutique Cemiplimab développé avec son partenaire américain Regeneron en vue d'un traitement du carcinome cutané squameux (un type de cancer de la peau) - a atteint l'étape du passage en revue par les autorités sanitaires aux Etats-Unis et en Europe.

L'immunothérapie est devenue le domaine qui croît le plus vite sur le marché des traitements du cancer, qui pèse quelque 100 milliards de dollars (85,2 milliards d'euros). Ce segment devrait dépasser les 25 milliards de dollars d'ici 2021, selon des prévisions d'analystes compilées par Thomson Reuters.

De telles perspectives donnent lieu à une concurrence féroce entre des laboratoires qui poursuivent tous les mêmes objectifs. Cette situation rend les investisseurs plutôt sceptiques, ce qui oblige les grands groupes pharmaceutiques à présenter des points d'étape toujours plus détaillés.

En près de deux ans et demi, depuis le dernier cours de 2015, l'indice des valeurs pharmaceutiques européennes a perdu plus de 10% contre une hausse supérieure à 6% du Stoxx 600 sur la période.

Comme les grands groupes suivent la même voie moléculaire pour développer des traitements d'immunothérapie, leur défi est de trouver la bonne combinaison de médicaments anticancéreux.

De ce point de vue, deux poids lourds ont récemment subi des échecs. Début mai, le suisse Roche a fait savoir que l'association du Tecentriq et du Cotellic dans le cancer colorectal n'avait pas donné les résultats escomptés lors d'un essai clinique. Le titre Exelixis, partenaire de Roche dans le Cotellic, avait alors chuté de plus de 14% à la Bourse de New York.

En avril, l'action Incyte, autre biotech américaine, avait plongé de près de 23% après l'annonce de l'échec d'un essai clinique d'une association d'un de ses produits avec un médicament de Merck & CO pour traiter le cancer de la peau.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse

Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.50 % vs +7.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat