Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Saint-Gobain tente d'amadouer Sika, mais aucun accord trouvé
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007 SGO - FR0000125007   SRD PEA PEA-PME
47.825 € -1.02 % Temps réel Euronext Paris
48.420 €Ouverture : -1.23 %Perf Ouverture : 48.420 €+ Haut : 47.750 €+ Bas :
48.320 €Clôture veille : 1 415 830Volume : +0.25 %Capi échangé : 26 564 M€Capi. :

Saint gobain : Saint-Gobain tente d'amadouer Sika, mais aucun accord trouvé

Saint-Gobain tente d'amadouer Sika, mais aucun accord trouvéSaint-Gobain tente d'amadouer Sika, mais aucun accord trouvé

par Matthieu Protard et Oliver Hirt

PARIS/ZURICH (Reuters) - Saint-Gobain a tenté vendredi de faire un pas en direction du suisse Sika, opposé à ce que le groupe français prenne son contrôle, mais, selon deux sources proches de Sika, aucun accord n'a été trouvé lors d'une réunion entre les dirigeants des deux sociétés.

Saint-Gobain, dans un communiqué diffusé après la réunion, a déclaré ne pas avoir l'intention de faire une offre sur les actions Sika restantes une fois réalisée l'opération en cours, ni avoir l'intention de contraindre Sika à réduire la taille de ses activités.

Le groupe français a signé début décembre un accord pour racheter à la famille Burkard-Schenker, l'actionnaire de contrôle de Sika, 16,1% du capital et 52,4% des droits de vote du groupe suisse, leader mondial de la chimie de la construction. Mais Saint-Gobain se heurte depuis le début à l'hostilité de la direction de Sika.

Des fonds d'investissement, comme Threadneedle Investments, Fidelity Worldwide Investment et deux fonds liés au milliardaire américain Bill Gates, se sont désormais ralliés à la direction du groupe suisse dans son opposition aux intentions de Saint-Gobain.

La direction et les membres du conseil opposés au projet peuvent ralentir et compliquer l'opération mais ne peuvent pas l'empêcher totalement en raison de la structure de l'actionnariat, qui garantit à la famille Burkard-Schenker le contrôle de la société sans avoir à détenir la majorité des actions.

Dans son communiqué, Saint-Gobain assure que "la politique de développement et la politique financière actuelles de Sika seront confirmées". Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction précise aussi que Sika restera une société suisse, cotée à la Bourse suisse, et dont le siège social restera à Baar.

PROPOSITIONS DE SIKA "REJETÉES"

La direction de Sika, confirmant la rencontre à Zurich, a de son côté déclaré dans un communiqué que Saint-Gobain continuait d'ignorer les effets néfastes de la transaction pour Sika et ses actionnaires.

Selon une des sources contactées par Reuters, le PDG de Saint-Gobain Pierre-André Chalendar n'a pas assisté à la réunion, une absence qui aurait irrité la direction de Sika.

"Saint-Gobain n'est pas venu avec de nouvelles propositions. Ils n'ont montré aucune volonté de faire des ajustements à leurs propositions initiales", a déclaré cette source.

"Ils ont rejeté deux propositions essentielles émanant de Sika : Sika a proposé de fusionner les activités mortier et a demandé à Saint-Gobain de faire une offre aux actionnaires publics de Sika."

Interrogée par Reuters, la société d'investissement Wendel, premier actionnaire de Saint-Gobain avec 11,7% du capital, a réaffirmé son soutien aux projets du groupe français.

"Nous sommes convaincus de l'intérêt du rapprochement stratégique avec Sika", a déclaré une porte-parole de Wendel.

A Paris, avant son communiqué, Saint-Gobain a clôturé à 33,435 euros (+0,15%).

En prenant le contrôle de Sika, Saint-Gobain entend accélérer son repositionnement sur les solutions pour l'habitat et l'industrie. Il vise le même objectif stratégique en enclenchant la vente du reste de sa filiale d'emballages en verre Verallia.

Selon deux sources proches du dossier, Saint-Gobain s'apprête à lancer à la fin février ou en mars le processus de cession de Verallia, une opération dont le montant pourrait atteindre trois milliards d'euros.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...