Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Sika veut racheter d'Axson Technologies
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
46.625 € -1.97 % Temps réel Euronext Paris
47.495 €Ouverture : -1.83 %Perf Ouverture : 47.545 €+ Haut : 46.000 €+ Bas :
47.560 €Clôture veille : 2 669 390Volume : +0.48 %Capi échangé : 26 124 M€Capi. :

Saint gobain : Sika veut racheter d'Axson Technologies

tradingsat

(CercleFinance.com) - Luttant contre sa prise de contrôle par Saint-Gobain, le chimiste suisse du bâtiment Sika a annoncé hier soir qu'il était entré en négociations exclusives en vue de racheter Axson Technologies, un groupe français spécialisé dans la formulation de polymères à hautes performances.

Les modalités financières de l'opération n'ont pas été précisées, mais le chiffre d'affaires de la cible serait d'enviton 250 millions d'euros, selon Axson.

Rappelons que par ailleurs, les négociations du management de Sika avec celui de Saint-Gobain semblent toujours au point mort. Certes, Saint-Gobain a signé, début décembre, le rachat auprès des actionnaires familiaux, les Burkard-Schenker, d'une participation 'minoritaire de contrôle', soit 16% environ du capital donnant droit à la majorité des droits de vote.

Mais le management de Sika s'oppose vertement aux Burkard-Schenker : depuis le début, il refuse cette opération, et s'est même trouvé des alliés. Cascade Investment, le holding de Bill Gates, la fondation Bill & Melinda Gates, et des investisseurs institutionnels, Fidelity Worldwide Investment et Threadneedle Investments. Agissant sous forme de concert, ces derniers, qui concentrent 8,6% du capital et 4,6% des voix, soutiennent la direction contre le groupe français et les Burkard-Schenker.

Le 16 janvier, la direction du groupe suisse a rencontré celle du français à Zurich : confirmant ses intentions, soit le rachat de la participation des Burkard-Schenker, sans offre sur le solde, Saint-Gobain indiqué qu'il souhaitait que Sika reste une société suisse, et que son portefeuille d'activités ne sera pas réduit, ni que les mortiers de Saint-Gobain seraient apportés à Sika. Le français estime les synergies de croissance, de développeement et d'achats à au moins 150 à 180 millions d'euros par an. Elles seraient réparties équitablement et sans restructuration.

Mais aucune avancée ne semble avoir été soit constatée : 'les inquiétudes des actionnaires de Sika, de sa direction de Sika et de son conseil d'administration ne sont pas prises au sérieux', pestaient le 16 janvier les patrons de Sika, qui contestent les synergies potentielles évoquées par Saint-Gobain.

Quoi qu'il en soit, l'action Saint-Gobain ne cesse de se reprendre : elle gagne encore 3% ce matin à Paris à plus de 39 euros, soit une reprise de 17% en une semaine.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI