Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Saint-Gobain prévoit une stabilisation de l'activité en France
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
49.295 € +6.71 % Temps réel Euronext Paris
49.500 €Ouverture : -0.41 %Perf Ouverture : 49.750 €+ Haut : 48.410 €+ Bas :
46.195 €Clôture veille : 4 761 610Volume : +0.86 %Capi échangé : 27 373 M€Capi. :

Saint gobain : Saint-Gobain prévoit une stabilisation de l'activité en France

Saint-Gobain prévoit une stabilisation de l'activité en FranceSaint-Gobain prévoit une stabilisation de l'activité en France

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain, dont les résultats ont bénéficié au deuxième trimestre du rebond de l'Amérique du Nord, s'attend au second semestre à une stabilisation de son activité en France, qui a souffert de la morosité du marché de la construction.

La France, dont l'activité s'est contractée de 3,3% en organique au deuxième trimestre (-4,2% sur le semestre), est la seule grande zone du groupe où la croissance n'est pas encore de retour jusqu'ici.

"Les ventes du deuxième trimestre enregistrent un retour à la croissance des volumes, portée par le rebond de l'Amérique du Nord grâce à la reprise du Roofing (toiture), ainsi que par la bonne dynamique de l'Asie, des pays émergents et de l’Europe de l’Ouest hors France et Allemagne", souligne dans un communiqué Pierre-André de Chalendar, PDG du numéro un mondial des matériaux de construction.

Saint-Gobain s'attend au second semestre à des conditions plus favorables en Europe, même si les perspectives restent encore incertaines en Allemagne. L'activité devrait encore progresser en Amérique du Nord (+4,9% en organique au T2) tout comme en Asie et dans les pays émergents (+5,8%), malgré le ralentissement du Brésil.

Le groupe a ainsi confirmé pour 2015 son objectif d'une nouvelle amélioration du résultat d’exploitation à structure et taux de change comparables et le maintien d'un autofinancement libre élevé (+12,5% à 728 millions au S1).

Au premier semestre, le chiffre d'affaires du groupe a totalisé 19,86 milliards (+4,8% en données publiées) et le résultat d'exploitation 1,275 milliard (+7,8%), tandis que le résultat net, part du groupe, accuse une baisse de 16,8% à 558 millions après une augmentation de l'impôt sur les résultats.

(Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...