Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Plan d'adaptation à la conjoncture
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
49.550 € -0.70 % Temps réel Euronext Paris
49.660 €Ouverture : -0.22 %Perf Ouverture : 49.845 €+ Haut : 49.365 €+ Bas :
49.900 €Clôture veille : 1 970 920Volume : +0.35 %Capi échangé : 27 514 M€Capi. :

Saint gobain : Plan d'adaptation à la conjoncture

tradingsat

(CercleFinance.com) - Saint-Gobain annonce que le résultat net part du groupe ressort à 766 millions d'euros en 2012, en recul de 40,3% par rapport à 2011.

Le résultat opérationnel ressort à 1.984 millions d'euros, en baisse de 25% compte tenu notamment des dépréciations d'actifs et de la forte augmentation des pertes et profits hors exploitation.

L'Excédent Brut d'Exploitation baisse de 10,5%. La marge d'EBE du groupe s'établit à 10,3% du chiffre d'affaires (13,7% hors distribution bâtiment), contre 11,8% (16% hors distribution bâtiment) en 2011.

Le résultat d'exploitation recule de 16,3%, sous l'impact combiné de la baisse des volumes de vente et d'un différentiel prix/coûts très négatif dans le vitrage.

Il s'établit à 2.881 millions d'euros, contre 3.441 millions d'euros en 2011, et représente une marge d'exploitation de 6,7% (8,5% hors distribution bâtiment) contre 8,2% (10,9% hors distribution bâtiment) en 2011.

Le chiffre d'affaires du groupe est en hausse de 2,6%, à 43.198 millions d'euros, contre 42.116 millions d'euros en 2011. Le chiffre d'affaires du groupe a baissé de 1,9% à données comparables (-3,6% en volumes et +1,7% en prix) sur l'ensemble de l'année.

Le conseil d'administration a décidé, lors de sa réunion du 20 février, de proposer à l'assemblée générale du 6 juin 2013 de distribuer un dividende de 1,24 euro par action, inchangé par rapport à l'an dernier.

Les priorités d'actions du groupe restent les suivantes: l'augmentation de ses prix de vente, avec l'objectif de répercuter la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie ; le renforcement de son programme d'économies de coûts, afin de réaliser, en 2013, une économie de 1.100 millions d'euros par rapport à la base de coûts de 2011 ; le maintien d'une grande discipline en matière de gestion de trésorerie et de solidité financière ; la poursuite du développement de ses principaux axes stratégiques, à travers une politique sélective d'investissements (industriels et financiers) ; le maintien de l'effort de R&D.

En conséquence, le groupe anticipe, pour 2013, un redressement de son résultat d'exploitation au second semestre, après un point bas atteint entre mi-2012 et mi-2013, un niveau élevé d'autofinancement libre grâce, notamment, à la réduction de 200 millions d'euros de ses investissements industriels, une structure financière renforcée par la cession de Verallia North America.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...