Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Pas de drame en vue au T3, selon Natixis
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
49.585 € -0.63 % Temps réel Euronext Paris
49.660 €Ouverture : -0.15 %Perf Ouverture : 49.845 €+ Haut : 49.365 €+ Bas :
49.900 €Clôture veille : 1 249 440Volume : +0.23 %Capi échangé : 27 534 M€Capi. :

Saint gobain : Pas de drame en vue au T3, selon Natixis

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études Natixis ne partage pas l'avis négatif émis hier par UBS sur l'action Saint-Gobain : 'pas de drame à attendre au 3e trimestre' (T3), pronostiquent les analystes, un point intermédiaire d'activité étant attendu le 28 octobre de la part du groupe de matériaux de construction. Natixis confirme donc ce matin son conseil d'achat sur la valeur et son objectif de cours de 54 euros. Les analystes estiment même que le cours actuel constitue un bon point d'entrée.

Après une baisse de 3,3% hier, UBS étant notamment passé à la vente, l'action Saint-Gobain reste neutre ce midi à 37 euros.

Le 28 octobre, Natixis anticipe la publication d'une croissance trimestrielle de 1% en données organiques de la part de Saint-Gobain, en ralentissement par rapport à un 2e trimestre caractérisé par un rattrapage de l'activité Toitures aux Etats-Unis. La France devrait continuer de se contracter, mais moins qu'au premier semestre.

Quid des émergents, soit 16% des ventes et 23% du résultat d'exploitation, selon Natixis ? Rien d'enthousiasmant : l'Amérique latine (7% du CA) devrait générer une croissance organique de 2%, grâce au verre plat principalement, quand l'Asie (7% du CA également) devrait basculer dans le rouge (-5%). 'Rappelons que la Chine représente 2,5% du CA dont la moitié dans la canalisation', indique la note.

Mais à plus long terme, Natixis demeure résolument positif : très exposé à l'Europe (71% de son CA), le groupe devrait profiter des meilleures tendances macro-économiques qui s'annoncent pour 2016. Notamment en France : 'la progression de la promotion immobilière devrait entraîner une hausse des mises en chantier en France fin 2015', estime Natixis.

Le levier des ventes sur le résultat opérationnel est très marqué au sein du groupe, rappellent les spécialistes.

Natixis estime aussi que la probabilité que Saint-Gobain mette la main sur le chimiste suisse du bâtiment Sika est 'élevée' 'après l'invalidation par la Cour administrative fédérale de la totalité des griefs avancés par le management de Sika', peut-on lire.

Enfin, à six fois son ratio valeur d'entreprise / excédent brut d'exploitation anticipé pour 2016, le titre Saint-Gobain présente une décote de 10% sur sa moyenne historique, calculent les spécialistes.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...