Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Aurel BGC toujours à l'achat malgré Sika
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
49.900 € +0.17 % Temps réel Euronext Paris
50.000 €Ouverture : -0.20 %Perf Ouverture : 50.510 €+ Haut : 49.685 €+ Bas :
49.815 €Clôture veille : 2 137 740Volume : +0.38 %Capi échangé : 27 709 M€Capi. :

Saint gobain : Aurel BGC toujours à l'achat malgré Sika

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les derniers rebondissements de l'affaire Saint-Gobain/Sika présagent d'une poursuite d'une “guérilla judiciaire” à l'issue incertaine entre les deux groupes. Mais selon Aurel BGC, cette incertitude ne remet pas en cause le statut de valeur cyclique de Saint-Gobain alors que la conjoncture européenne semble vouée à acélérer. Le conseil d'achat sur la valeur est ainsi confirmé, ainsi que l' objectif de cours de 47 euros.

En effet, les épisodes de la tentative de prise de contrôle suisse du chimiste du bâtiment Sika par le groupe français de matériaux de construction Saint-Gobain se succèdent. Hier, la Commission des OPA (COPA) helvétique a statué que s'il acquiert la participation au sein de Sika de Schenker-Winkler Holding (SWH, soit un peu plus de 16% des titres Sika auxquels attachés plus de 50% des droits de vote), Saint-Gobain n'aura pas besoin de lancer une OPA sur le reste du capital.

Ce faisant, la clause des statuts de Sika prévoyant cet opting-out est donc jugé validée, alors que la direction de Sika, en froid avec ses actionnaires familiaux, la contestait.

Mais les analystes d'Aurel BGC commentent prudemment : “si cela est très clairement une nouvelle positive pour Saint-Gobain, les déboires juridiques ne sont pas terminés pour autant, le tribunal de Zoug ayant rejeté, lundi 23 mars, les recours du holding familial SWH, contre la restriction de ses droits de vote à 5%, restriction imposée par le conseil d'administration de Sika”. Une décision que Saint-Gobain conteste toujours...

En outre, on apprend à l'instant que certains investisseurs de Sika, la Bill & Melinda Gates Foundation et la société holding Cascade Investments, ont attaqué la décision de la COPA.

Bref, conclut Aurel BGC, “l'environnement juridique reste très incertain et le cours de bourse de Saint-Gobain devrait continuer d'être sous pression”.

Cependant, le titre devrait malgré tout tirer parti de l'amélioration conjoncturelle qui s'annonce sur le Vieux Continent, où Saint-Gobain réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires. Et Aurel BGC de conclure : l'action “devrait être bien placée pour profiter de l'amélioration de l'environnement macroéconomique en Europe attendu en 2015, en particulier dans les métiers de la construction, même si la première partie de l'année devrait toujours être compliquée.”

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...