Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Aurel BGC reste positif après une réunion
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
46.625 € -1.97 % Temps réel Euronext Paris
47.495 €Ouverture : -1.83 %Perf Ouverture : 47.545 €+ Haut : 46.000 €+ Bas :
47.560 €Clôture veille : 2 669 390Volume : +0.48 %Capi échangé : 26 124 M€Capi. :

Saint gobain : Aurel BGC reste positif après une réunion

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aurel BGC est revenu confiant de la réunion organisée mercredi, à La Défense, par le groupe de matériaux de construction Saint-Gobain, en présence du PDG Pierre-André de Chalendar. Le conseil d''acheter' est ainsi maintenu ainsi que l'objectif de cours de 40 euros, en misant sur une amélioration des tendances à partir du 2ème trimestre.

Après un décrochage de 3,8% hier en Bourse de Paris, l'action Saint-Gobain se reprend ce matin de 1,2% à 28,4 euros quand le CAC 40 ne prend que 0,5%. Le titre a perdu 12% de sa valeur depuis le début de l'année.

Cette rencontre se voulait 'informelle', indique la note de recherche, d'autant qu'une autre réunion du même type a eu lieu à Londres dans la soirée.

Qu'en retient Aurel BGC ? Essentiellement que la direction de Saint-Gobain a maintenu les objectifs financiers fournis le 20 février dernier, lors de la publication des comptes 2012. Le groupe entend toujours utiliser son 'pricing power' pour compenser les hausses de coûts. A ce sujet, 'le directeur financier a souligné qu'il observait un peu moins de pression du côté des coûts de l'énergie et des matières premières sur la première partie de l'année', rapportent les spécialistes.

Et pourtant, le titre a perdu près de 4% hier après cette réunion.

Selon Aurel BGC, cette réaction négative s'explique par différents facteurs. La direction a d'abord indiqué que les relèvements de prix effectués en mars dans le segment des Verres plats 'n'avaient pas tenu', la saisonnalité de cette activité n'étant pas favorable. En outre, certaines lignes de production de verre n'ont été fermées que le mois dernier. Le groupe tente maintenant de passer de nouvelles hausses de prix.

Deuxième point : l'amende infligée par la Commission européenne pour entente sur le vitrage automobile pourrait être payable cette année. Le montant (1 milliard d'euros) a déjà été provisionné par Saint-Gobain, mais à défaut d'impact comptable, cela supposera une sortie de cash conséquente cette année. Aurel BGC a intégré cette éventualité dans ses estimations, et rappelle que la cession de Verallia North America devrait faire rentrer 1,3 milliard d'euros.

Enfin, le 1er trimestre sera impacté par une météo défavorable, avertit la direction, ce qui présage d'une faible publication pour T1, dont les ventes sont attendues le 25 avril.

Aurel BGC souligne que la tendance devrait s'améliorer au 2ème trimestre, où la base de comparaison sera plus favorable. D'autant que le scénario communiqué fin février, selon lequel le second semestre serait meilleur que le premier, n'a pas été remis en cause.

Après 2,14 euros en 2012, le bureau d'études s'attend à un bénéfice par action Saint-Gobain de 2,59 euros en 2013 puis de 3,29 euros en 2014.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI