Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Amélioration attendue au second semestre
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
46.715 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
47.000 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 26 174 M€Capi. :

Saint gobain : Amélioration attendue au second semestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Saint-Gobain a accusé un recul de 16,8% de son bénéfice net part du groupe à 558 millions d'euros au terme du premier semestre, a-t-on appris ce mercredi soir.

Le bénéfice net courant a en revanche crû de 25,2% pour s'établir à 552 millions d'euros, tandis que le bénéfice d'exploitation affiche une hausse de 7,8% à environ 1,3 milliard.

L'excédent brut d'exploitation (EBE) est pour sa part ressorti à 1,9 milliard d'euros, en progression de 6,7% par rapport aux 6 premiers mois de l'exercice clos.

Enfin, le chiffre d'affaires du spécialiste de la production, de la transformation et de la distribution de matériaux a augmenté de 4,8% en glissement annuel à 19,9 milliards d'euros.

'Après un premier trimestre marqué par une base de comparaison difficile, les ventes du deuxième trimestre enregistrent un retour à la croissance des volumes, portée par le rebond de l'Amérique du Nord grâce à la reprise du Roofing, ainsi que par la bonne dynamique de l'Asie, des pays émergents et de l'Europe de l'Ouest hors France et Allemagne. Le résultat d'exploitation du premier semestre et nos perspectives pour le second semestre confortent notre objectif d'une nouvelle amélioration du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables sur l'ensemble de l'année 2015, ainsi que le maintien d'un autofinancement libre élevé', a commenté Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain.

Après un premier semestre pénalisé par une base de comparaison difficile, le groupe s'attend à bénéficier d'un second semestre plus favorable.

Par zones géographiques, la France devrait progressivement se stabiliser et l'Amérique du Nord progresser, tandis qu'en Asie et dans les Etats émergents les activités devraient poursuivre leur bon niveau de croissance interne sur l'ensemble de l'année, ce malgré le ralentissement du Brésil.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI