Bourse > Safran > Safran : Safran confiant pour l'avenir de sa branche equipements
SAFRANSAFRAN SAF - FR0000073272 SAF - FR0000073272   SRD PEA PEA-PME
86.340 € +0.97 % Temps réel Euronext Paris
85.660 €Ouverture : +0.79 %Perf Ouverture : 86.380 €+ Haut : 85.580 €+ Bas :
85.510 €Clôture veille : 980 212Volume : +0.24 %Capi échangé : 36 006 M€Capi. :

Safran : Safran confiant pour l'avenir de sa branche equipements

tradingsat

par Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Safran veut prolonger la croissance de sa division d'équipements aéronautiques, notamment au moyen d'acquisitions et confirme ses objectifs pour cette activité en dépit du ralentissement attendu de la croissance mondiale et de ses répercussions sur le trafic aérien.

La branche Equipements aéronautiques de Safran (systèmes d'atterrissage, câblage, nacelles de moteurs) a dégagé un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros en 2007, en hausse de 10%, et une marge opérationnelle de 4,1%. Elle a représenté 23% des ventes totales du groupe l'an dernier.

Le motoriste issu du rapprochement entre Sagem et Snecma est organisé en quatre grands pôles: Propulsion aéronautique et spatiale, la division qui fabrique les réacteurs, Communications, Défense-Sécurité et Equipements aéronautiques.

"La demande est là mais nous nous voulons prudents", a déclaré mercredi Yves Leclère, président de la branche Equipements de Safran, au cours d'un point presse, il n'y a pas de signes émanant des industriels ou des compagnies qui laisse prévoir un éventuel ralentissement des commandes, même si l'ensemble du secteur se prépare à subir l'impact de la crise des 'subprimes.'"

Les spécialistes de l'aéronautique restent confiants malgré un contexte macroéconomique difficile. Selon eux, la perspective du maintien des prix du pétrole à des niveaux élevés va contraindre de nombreuses compagnies aériennes à accélérer le rajeunissement de leur flotte.

Le dirigeant a confirmé viser pour 2008 une croissance de son chiffre d'affaires à nouveau autour de 10% et a indiqué que la capacité de ses usines était en train de doubler, essentiellement grâce aux extensions de sites existants situés dans des pays à faible coût de main d'oeuvre, afin d'assurer la montée en cadence exigée par ses clients.

CONFIANCE

Pour 2010, la division table sur une marge d'exploitation comprise entre 8 et 10%.

Partenaire de longue date d'Airbus, la principale filiale du géant de l'aéronautique et de défense EADS, Safran a été retenu pour équiper l'A380 et le futur A350 XWB.

Le groupe collabore également avec Boeing, Embraer et Dassault Aviation.

"La croissance de nos volumes nous commande de diminuer notre sensibilité au dollar, a expliqué Yves Leclère, celle-ci a porté sur 57% de nos ventes en 2007. Notre objectif est de la réduire à 45% au cours des trois prochaines années, c'est un objectif réaliste."

Le dirigeant a également indiqué que Safran pourrait effectuer des acquisitions pour conforter la croissance de la division dont il a la charge, notamment dans le domaine du câblage.

"Il s'agit d'une industrie dans laquelle il y aura des regroupements. Certains dossiers pourraient nous intéresser", a-t-il dit, sans vouloir donner davantage de détails.

Labinal, filiale de Safran spécialisée dans les câblages d'avion, a dégagé en 2007 un chiffre d'affaires de 550 millions d'euros.

Vers 14h15, le titre Safran reculait de 1,91% à 12,87 euros à la Bourse de Paris, dans un marché en repli de 0,48%.

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...