Bourse > Renault > Renault : Les cadres licenciés à tort devraient toucher plus de 2 millions d'euros chacun
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
76.520 € -5.58 % Temps réel Euronext Paris
78.300 €Ouverture : -2.27 %Perf Ouverture : 78.600 €+ Haut : 75.200 €+ Bas :
81.040 €Clôture veille : 1 946 360Volume : +0.66 %Capi échangé : 22 629 M€Capi. :

Renault : Les cadres licenciés à tort devraient toucher plus de 2 millions d'euros chacun

tradingsat

(Tradingsat.com) - On sait déjà à quoi vont servir les bonus auxquels les dirigeants de Renault ont récemment renoncé suite au scandale de l'affaire d'espionnage qui n'en était pas une. L'enquête du renseignement intérieur (DCRI) a en effet établi qu'il s'agissait d'une escroquerie vraisemblablement organisée par un responsable des propres services de sécurité du constructeur automobile.

Il y a deux jours, Carlos Ghosn et Patrick Pélata, les numéros 1 et 2 du groupe, ont annoncé qu'ils renonçaient à la part variable de leur rémunération acquise au titre de 2010 ainsi qu'à tout bénéfice de Stock-Options pour l'exercice 2011. Mais pas sûr que cela suffise toutefois à indemniser et dédommager les cadres licenciés à tort sur des soupçons finalement infondés d'espionnage.

Selon les informations du Parisien en effet, ceux-ci se seraient déjà vu proposer une « base de négociation » de 2 millions d'euros par personne. Le journal croit même savoir que Renault aurait prévu de débloquer jusqu'à 12 millions d'euros. Pour l'avocat d'un des cadres, une indemnisation individuelle « acceptable » se monterait à 5 millions d'euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI