Bourse > Renault > Renault : Le PDG de Volkswagen limite son salaire en 2012
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
85.610 € +3.69 % Temps réel Euronext Paris
84.200 €Ouverture : +1.67 %Perf Ouverture : 86.590 €+ Haut : 83.630 €+ Bas :
82.560 €Clôture veille : 2 144 500Volume : +0.73 %Capi échangé : 25 317 M€Capi. :

Renault : Le PDG de Volkswagen limite son salaire en 2012

La nouvelle Golf 7 de VolkswagenLa nouvelle Golf 7 de Volkswagen

(Tradingsat.com) - Le patron de Volkswagen a lui aussi décidé de faire un geste sur son salaire, sauf qu'à l'inverse de ses homologues PSA Peugeot Citroën et Renault, le constructeur allemand se porte à merveille.

Le groupe de Wolfsburg fait preuve d'une insolente résistance face à la crise qui touche le marché automobile européen, là où les deux Français peinent à redresser leurs ventes.

14 millions d'euros

En pleine polémique sur le niveau de rémunération des grands patrons en Allemagne, Martin Winterkorn a décidé de plafonner ses revenus. Vendredi, le Conseil de surveillance de Volkswagen devrait en effet limiter sa rémunération à 14 millions d'euros pour l'exercice 2012.

Bonnes performances

Pourtant, selon l'hebdomadaire Der Spiegel, grâce aux bons résultats du groupe, ses revenus auraient pu avoisiner les 20 millions d'euros, après les 17 millions de l'exercice 2011. Rappelons qu'au titre de 2011, le responsable de la marque Audi, Rupert Stadler, avait ainsi encaissé 7,2 millions d'euros, et le directeur financier du groupe, Dieter Pötsch, 8,1 millions d'euros.

Sur les neuf premiers mois de 2012, Volkswagen a vu ses revenus bondir de 24% et ses bénéfices avant impôt de près de 50%, ce qui laissent présager de bonnes choses pour les résultats annuels qui seront dévoilés le 14 mars. Quant à l'année 2013, elle a plutôt bien commencé puisque le Groupe a fait état d'une hausse de 14,9% de ses immatriculations sur le mois de janvier, à 749 900 unités, notamment grâce à une activité particulièrement soutenue en Chine.

Cette mesure de plafonnement des salaires devrait aussi s'appliquer aux huit autres membres du conseil d'administration. En outre, le constructeur devrait n'attribuer de nouveaux bonus à ces dirigeants que si le bénéfice annuel est supérieur à 5 milliards d'euros.

Salaire des patrons allemands bientôt plafonné

Le gouvernement allemand planche actuellement sur un projet de plafonnement de la rémunération des dirigeants de grandes entreprises allemandes, afin notamment d'éviter des écarts trop importants avec leurs salariés.

Renault et PSA font un geste

La semaine dernière, Carlos Ghosn a "proposé" de réduire la part variable de son salaire de 30%, si l'accord sur la compétitivité actuellement en cours de négociation avec les syndicats du Groupe est signé.

Le quotidien Les Echos, qui a révélé l'information, évalue cette somme à "environ 430 000 euros". Son versement n'interviendrait qu'en 2016, à condition que l'accord de compétitivité, en cours de discussion, soit validé par les syndicats, puis appliqué, et que certains indicateurs, notamment les volumes de production promis par la direction, soient respectés.

Alors que Peugeot vient d'annoncer 5 milliards d'euros de pertes en 2012, Philippe Varin, le PDG de PSA Peugeot Citroën, a annoncé qu'il renonçait à l'intégralité de la partie variable de sa rémunération en 2012, comme il l'avait fait en 2011.

"Sur la question des salaires, la priorité est au redressement du groupe et dans ces moments, la solidarité est absolument la clef pour l'engagement des équipes", avait-t-il déclaré au micro de France Info.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...