Bourse > Remy cointreau > Remy cointreau : Société Générale n'est plus à la vente
REMY COINTREAUREMY COINTREAU RCO - FR0000130395RCO - FR0000130395
92.540 € +0.88 % Temps réel Euronext Paris
91.810 €Ouverture : +0.80 %Perf Ouverture : 92.580 €+ Haut : 90.900 €+ Bas :
91.730 €Clôture veille : 75 836Volume : +0.15 %Capi échangé : 4 599 M€Capi. :

Remy cointreau : Société Générale n'est plus à la vente

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Société Générale (SG) ont changé leur fusil d'épaule quant au titre du spécialiste des spiritueux Rémy Cointreau ce matin. Certes, le groupe est pénalisé par l'appétit plus limité pour ses cognacs haut de gamme, notamment en Chine où des campagnes anti-corruption (contre les cadeaux d'affaires) et “anti-ostentation” ont été menées. Cependant, SG estime que ces craintes sont désormais factorisées par le consensus et que 'le cycle de révisions en baisse s'achève'. Mais les perspectives de croissance n'étant pas flamboyantes pour autant, leur conseil sur le titre est relevé de 'vendre' à 'conserver', de même que l'objectif de cours, qui passe de 55 à 58 euros.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 perd 1,8% ce matin, l'action Rémy Cointreau gagne 0,2% à 57,2 euros.

En effet, la note de recherche indique que depuis que depuis l'adoption de son conseil de 'vendre' l'action Rémy Cointreau, en avril 2014, le consensus bénéficiaire pour 2015 a reculé de 27% pour rejoindre, peu ou prou, les prévisions de SG.

De ce fait, 'nous pensons que la valorisation actuelle reflète des perspectives de croissance à moyen terme moins attrayantes par rapport aux dernières années fastes', indique SG. Les spécialistes retiennent en effet un PER 2015/2016 de 24,8 fois. Soit une prime de 30% sur le secteur des boissons, niveau en ligne avec la moyenne constatée ces dix dernières années. Seule une amélioration des perspectives de croissance leur semblerait justifier une prime plus élevée.

Or SG ne croit pas au redémarrage rapide des cognacs de luxe du groupe en Chine, marché sur lequel Rémy Cointreau 'perd du terrain', selon les spécialistes.

Enfin, 'compte tenu de l'actionnariat familial du groupe, nous affectons une faible probabilité à l'hypothèse d'une opération de reprise de Rémy à court terme', termine la note.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...