Bourse > Remy cointreau > Remy cointreau : Rémy cointreau dépasse les attentes au 1er trimestre
REMY COINTREAUREMY COINTREAU RCO - FR0000130395RCO - FR0000130395
100.750 € -0.54 % Temps réel Euronext Paris
101.000 €Ouverture : -0.25 %Perf Ouverture : 101.650 €+ Haut : 100.000 €+ Bas :
101.300 €Clôture veille : 109 334Volume : +0.22 %Capi échangé : 5 006 M€Capi. :

Remy cointreau : Rémy cointreau dépasse les attentes au 1er trimestre

Rémy cointreau dépasse les attentes au 1er trimestreRémy cointreau dépasse les attentes au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires largement supérieur aux attentes pour son premier trimestre, dopé par la croissance encore explosive de ses ventes de cognac en Asie et aux Etats-Unis.

Le numéro deux français des spiritueux derrière Pernod Ricard souligne aussi dans un communiqué que ses ventes en Europe ont résisté en dépit de la crise de la dette qui frappe les pays de la zone euro.

Sur le trimestre clos à fin juin, son chiffre d'affaires ressort à 271,6 millions d'euros, en croissance organique de plus de 24%. D'après le consensus réalisé par la rédaction de Reuters, sur la base des prévisions de sept analystes, le marché tablait sur des ventes de 239 millions d'euros sur la période et sur une croissance organique ralentie à 13%.

"L'Asie et les Etats-Unis connaissent toujours un fort développement", fait savoir Rémy Cointreau. "L'Europe, en croissance, montre une bonne résistance avec des situations plus contrastées selon les marchés."

A la Bourse de Paris, l'action du groupe de spiritueux a ouvert en forte hausse. A 9h14, le titre gagnait près de 5% à 92,15 euros, portant à plus de 48% sa progression depuis début janvier.

"Rémy Cointreau continue de surprendre par la force de sa croissance organique mais reste prudent sur la pérennité de cette dernière au regard d'un environnement plus tendu", souligne Francis Prêtre, analyste chez CM-CIC Securities, dans une note de recherche.

"Rémy Cointreau confirme sa très bonne résistance face à un environnement plus difficile, y compris pour les acteurs du luxe", relèvent de leur côté les analystes de Gilbert Dupont.

A elles seules, les ventes de cognac de la marque Rémy Martin affichent une croissance organique de près de 38% sur le premier trimestre, à 173,8 millions d'euros.

"La croissance de l'activité (cognac, NDLR) est portée par l'Asie-Pacifique et les Etats-Unis mais aussi, dans une moindre mesure, par l'Europe de l'Ouest", indique Rémy Cointreau.

Alors que les investisseurs redoutent un ralentissement de la croissance des ventes de produits de luxe en Chine, le directeur financier de Rémy Cointreau, Frédéric Pflanz, a indiqué lors d'une conférence téléphonique n'avoir observé aucun ralentissement pour le moment sur ce marché.

Pour les prochains mois, le groupe se dit en mesure d'afficher une croissance "régulière et rentable", tout en restant vigilant en raison de la conjoncture économique mondiale, principalement en Europe.

Matthieu Protard et Dominique Vidalon, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI