Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pétrole WTI

WBS - MP0000000WBS
- -

Pétrole wti : Les cours pétroliers flanchent face à la menace du nouveau variant sud-africain

vendredi 26 novembre 2021 à 09h52
Le pétrole dévisse aussi après la découverte d'un nouveau variant

(BFM Bourse) - Le cours du brut WTI tombe au plus bas depuis septembre vendredi, en dévissant de plus de 5% vendredi matin. Le pétrole subit les craintes des investisseurs vis-à-vis de l'émergence d'un nouveau variant du Covid potentiellement très transmissible -et contre lequel on ignore l'efficacité des vaccins actuels- en Afrique du Sud.

Le B.1.1.529 va-t-il gâcher les fêtes? C'est une hypothèse qui n'est pas à exclure selon les marchés. Actions, cryptomonnaies, matières premières, aucune classe d'actif n'est épargnée par la purge matinale ce vendredi, après la découverte de ce nouveau variant - de nouveau en provenance d'Afrique du Sud, tout comme le Delta qui avait perturbé le dernier début d'été.

Selon les scientifiques à l'origine de cette découverte, ce B.1.1.529 présente un potentiel de propagation très rapide. Il tend à remplacer rapidement les autres variants. On ignore par ailleurs à ce stade si les vaccins actuellement disponibles conservent leur efficacité.

Conséquence directe: "Les prix du pétrole ont chuté dès les échanges asiatiques alors que la variant sud-africain suscite des craintes pour la croissance, provoquant une vague de ventes sur les marchés énergétiques" constate Jeffrey Halley, analyste chez Oanda. "Le pétrole est susceptible de trouver des vendeurs tout au long de la séance et risque d'étendre ses pertes une fois que les marchés européens et nord-américains reprendront" prévenaient-ils.

Ce scénario s'est vérifié, les principales références mondiales de brut ayant nettement accentué leurs pertes initiales à l'ouverture des marchés européens. Vers 10h20, le baril de WTI plonge ainsi de 5,7% à 73,8 dollars, au plus bas depuis fin septembre dernier. Quant à la référence européenne, le Brent, il s'échange actuellement à 78,9 dollars, en baisse de 4,1% sur un jour et à un creux depuis un mois.

"En fonction de l'évolution de la liquidation (des positions des investisseurs) sous l'effet du variant, et de l'inquiétude de l'OMS à ce sujet, les calculs entourant la réunion de l'Opep+ la semaine prochaine pourraient changer" estime également Jeffrey Halley. L'analyste rappelle de fait que l'alliance élargi de producteurs d'or noir "a déclaré à plusieurs reprises que l'un des domaines de prudence était la résurgence de cas de Covid-19 pouvant éroder la demande alors que le groupement augmente sa production". "Ce qui est sûr, c'est que l'Opep+ n'augmentera pas sa production au-delà de l'objectif de 400.000 barils par jour convenu la semaine prochaine, malgré le bruit que font ses principaux clients" avance-t-il.

Gérant matières premières chez Ofi Asset Management, Benjamin Louvet juge pour sa part que "la baisse sensible du prix du pétrole cette semaine donne tous les arguments nécessaires à l'Opep+ pour annoncer la semaine prochaine qu'elle reporte sa hausse de production programmée... voire plus!". Autrement dit, les producteurs pourraient être tentés d'interrompre la remise sur le marché des barils qui avaient fait l'objet d'une coupe historique de 10 millions de barils par jour en avril 2020. Voire même annoncer une diminution supplémentaire par rapport à leur niveau de production actuel, selon l'expert.

Dans l'attente d'en savoir plus sur les intentions du cartel élargi, les investisseurs craignent donc que l'apparition d'un nouveau variant plus transmissible entrave la reprise économique actuelle en incitant les gouvernements à imposer de nouvelles restrictions, notamment de déplacements, ce qui pèserait sur la demande en hydrocarbures.

Les valeurs pétrolières et parapétrolières, ainsi que celles liées au tourisme, chutent ainsi lourdement à Paris ce vendredi matin. Parmi les replis les plus marqués vers 10h30, on peut citer ceux de Safran (-10,3%), Airbus (-9,8%), Air France-KLM (-8%) ou encore TotalEnergies (-4,8%).

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +27.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat