Bourse > Pernod ricard > Pernod ricard : Gbl va vendre 2,3% de pernod ricard
PERNOD RICARDPERNOD RICARD RI - FR0000120693RI - FR0000120693
115.000 € +0.44 % Temps réel Euronext Paris
113.500 €Ouverture : +1.32 %Perf Ouverture : 115.000 €+ Haut : 113.200 €+ Bas :
114.500 €Clôture veille : 740 429Volume : +0.28 %Capi échangé : 30 523 M€Capi. :

Pernod ricard : Gbl va vendre 2,3% de pernod ricard

Gbl va vendre 2,3% de pernod ricardGbl va vendre 2,3% de pernod ricard

PARIS (Reuters) - Moins de 24 heures après avoir cédé 10% d'Arkema, Groupe Bruxelles Lambert (GBL) a annoncé mercredi son intention de vendre jusqu'à 6,2 millions d'actions Pernod Ricard, soit environ 2,3% du capital du groupe de spiritueux.

Cette cession partielle sera réalisée dans le cadre d'un placement privé par le biais d'une procédure de "bookbuilding" accélérée réservée aux investisseurs institutionnels, précise le groupe belge dans un communiqué.

Au cours de clôture de mercredi (82,10 euros), les titres mis en vente sont valorisés 509 millions d'euros.

GBL, la principale société d'investissement de l'homme d'affaires Albert Frère, conservera une participation de 7,5% au capital de Pernod Ricard, qu'il s'est engagé à ne pas céder avant un délai minimum de trois mois, et restera représentée au conseil d'administration du numéro deux mondial des spiritueux.

Elle devrait ainsi rester le deuxième actionnaire du groupe français, derrière la famille Ricard, qui en possède un peu plus de 14% selon les données Thomson Reuters.

"GBL reste engagée sur le long terme pour accompagner le développement de Pernod Ricard et réitère sa confiance aux équipes conduites par M. Patrick Ricard, président du conseil d'administration, et M. Pierre Pringuet, directeur général", souligne le communiqué.

Le groupe belge, qui possède entre autres 4% du capital de Total, 5,2% de GDF Suez et 21,0% de Lafarge, a vendu mercredi ses 10,01% d'Arkema pour un produit net de 432 millions d'euros.

"A la suite de la cession réussie de sa participation dans Arkema, cette opération s'inscrit dans le cadre de la dynamique de valorisation du portefeuille de GBL et de l'augmentation de sa flexibilité financière", explique le groupe belge dans le communiqué à propos de la cession partielle de ses parts de Pernod Ricard.

Il avait auparavant précisé que le désengagement d'Arkema lui avait permis de réduire son endettement net à moins de 300 millions d'euros.

Marc Angrand, édité par Benoit Van Ovestraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...