Bourse > Orange > Orange : Le plan d'investissement de france télécom à l'abri de la crise
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308 ORA - FR0000133308   SRD PEA PEA-PME
14.255 € +0.56 % Temps réel Euronext Paris
14.160 €Ouverture : +0.67 %Perf Ouverture : 14.260 €+ Haut : 14.095 €+ Bas :
14.175 €Clôture veille : 4 834 770Volume : +0.18 %Capi échangé : 37 919 M€Capi. :

Orange : Le plan d'investissement de france télécom à l'abri de la crise

Le plan d'investissement de france télécom à l'abri de la criseLe plan d'investissement de france télécom à l'abri de la crise

par Marie Mawad et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - France Télécom maintient ses plans d'investissement dans ses réseaux à l'horizon 2015 en dépit d'une conjoncture dégradée qui a amené son concurrent allemand Deutsche Telekom à réexaminer ses projets.

L'opérateur historique français s'appuie sur son cash flow et ses marges de manoeuvre dans d'autres poches de coûts pour réaffirmer son ambition d'investir au total 29,3 milliards d'euros en 2011-2015, a déclaré à Reuters le directeur des réseaux du groupe, Thierry Bonhomme.

"Il y a des investissements de long terme. Le plan fibre ou la 4G ne sont pas des investissements qu'on peut regarder à l'aune de la conjoncture de court terme", a-t-il expliqué dans une interview réalisée à l'occasion du congrès sectoriel Broadband World Forum.

L'une des principales préoccupations des entreprises de télécoms, traditionnellement perçues par la Bourse comme des sociétés qui versent un dividende régulier et important, est de préserver leur capacité de retour aux actionnaires.

Dans un cadre macroéconomique dégradé susceptible de peser sur les ventes, cette équation peut impliquer de renoncer à certaines ambitions en terme d'investissements.

"Le cash flow généré par l'entreprise est très très bon. Cela nous permet d'anticiper, d'avoir confiance dans nos investissements de long terme", a toutefois précisé le dirigeant de France Télécom.

L'opérateur a promis de dépenser 18,5 milliards d'euros sur la période de 2011 à 2013, dont un milliard sur la fibre optique en France, avec un pic d'investissements en 2012.

La période suivante, à l'horizon 2015, verra le groupe revenir à un rythme plus régulier, avec une enveloppe de 10,8 milliards, dont toujours un milliard sur la fibre dans l'Hexagone.

Le directeur des technologies de Deutsche Telekom, Olivier Baujard, indiquait jeudi à Reuters qu'il réévaluait son plan d'investissement dans ses réseaux, et tout particulièrement en ce qui concerne la fibre optique, en raison d'une conjoncture troublée qui devrait peser sur les revenus de l'opérateur historique allemand.

A la question de savoir si le groupe maintenait l'enveloppe de dix milliards d'euros que Deutsche Telekom a promis de dépenser en Allemagne entre 2010 et 2013, Olivier Baujard n'a pas souhaité s'exprimer.

A 13h50, l'action France Télécom gagne 0,70%, mais perd 22% environ depuis le début de l'année.

Au cours de 12,17 euros, l'action affiche un rendement du dividende de 11,5% euros, sur la base d'un retour de 1,40 euro par action sur lequel l'opérateur s'est engagé pour 2011 et 2012.

Le groupe français affiche ainsi l'un des rendements les plus élevés de son secteur, dont la moyenne s'inscrit plutôt autour de 8% selon les données Thomson One. Deutsche Telekom est également à 8%.

Marie Mawad et Leila Abboud, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...